07/10/2012

MEN IN BLACK 3 : CRITIQUE

MEN IN BLACK 3

Ciné,cinéma,infos ciné, infos cinéma, résumé,réalisateur,scénariste,acteurs, pays année,durée,critique,note,bande annonce,editeur,men in black 3, Barry Sonnenfeld, Will Smith,Tommy Lee Jones,Josh Brolin,Jemaine Clement,Emma Thompson, Etats-Unis,alien,prison,criminal,criminel,time travel,voyage dans le temps,SEXY

Résumé :

En quinze ans de carrière chez les Men in Black, l’agent J (Will Smith) a vu beaucoup de phénomènes inexplicables… Mais rien, pas même le plus étrange des aliens, ne le laisse aussi perplexe que son partenaire, le sarcastique K (Tommy Lee Jones). Lorsque la vie de K et le destin de la Terre sont menacés, l’agent J décide de remonter dans le temps pour remettre les choses en ordre. Il va alors découvrir qu’il existe certains secrets de l’univers que K ne lui a jamais révélés. Il est cette fois obligé de faire équipe avec l’agent K (Josh Brolin), plus jeune, pour sauver la vie de son partenaire, l’agence, et l’avenir même de l’humanité… 

 

 

Réalisateur:Barry Sonnenfeld

 

Scénaristes: Etan Cohen,Lowell Cunningham

 

Acteurs :Will Smith,Tommy Lee Jones,Josh Brolin,Jemaine Clement,Emma Thompson,...

 

Pays :Etats-Unis

 

 

Année :2012

 

 

Durée:106 min.

 

 

Ciné,cinéma,infos ciné, infos cinéma, résumé,réalisateur,scénariste,acteurs, pays année,durée,critique,note,bande annonce,editeur,men in black 3, Barry Sonnenfeld, Will Smith,Tommy Lee Jones,Josh Brolin,Jemaine Clement,Emma Thompson, Etats-Unis,alien,prison,criminal,criminel,time travel,voyage dans le temps,SEXY

 

 

 

 

Critique :

10 ans séparent Men In Black 2 de Men In Black 3.  Avec son budget de près de 225 millions de dollars (le double de Men In Black 2 et presque le triple de Men In Black), ses têtes d’affiches prestigieuses (Will Smith,Tommy Lee Jones,Josh Brolin) et son réalisateur attitré Barry Sonnenfeld, on était en droit de s’attendre à du lourd. A l’arrivée Men In Black 3 est une petite déception. Mais pourquoi, alors que tous les ingrédients sont présents, la magie n’opère plus?

Tout d’abord parce-que le mélange d’humour et de SF ne prend pas cette fois -ci. Will Smith a beau s’égosiller et faire tout un tas de grimaces à l’écran, pas une seule scène marrante à se mettre sous la dent durant les 45 premières minutes du métrage. Une franchise qui tire son succès d’un duo d’acteurs  charismatiques aussi improbable que drôle, ne peut renouveler l’essais si la moitié de celui-ci fait défaut toute une partie du film. Sans Tommy Lee Jones, Will Smith n’a pas de répondant mordant à ses répliques.

Ensuite parce-que l’histoire est d’une banalité affligeante. L’agent J est forcé de retourner dans le passé pour empêcher que la version actuelle de Boris l’Animal, le plus dangereux criminel de l’univers, aille tuer l’agent K de 1969. Du vu et revu.

Enfin, parce-que les effets spéciaux essentiellement réalisés pour la 3D, perdent en efficacité sur un écran de salon.

 

Néanmoins Men In Black 3 reste un bon divertissement, remplissant son cahier des charges. Une scène avec Andy Warhol et le milieu de la mode vaut à elle seule la vision du métrage. 

Josh Brolin est convaincant en agent K jeune et l’univers  des 60’s apporte son lot de cocasseries anachroniques.

Pour terminer, un des gros point fort du film, est son rythme soutenu sans temps morts.

Bref, Men In Black 3 n’est pas le film auquel on aurait pu s’ attendre pour relancer la franchise mais il reste efficace et agréable à regarder.    

 

 

 

 

 Note : 14/20

 

 

 

Bande Annonce :

 

 

 

 

 

Editeur:Sony Pictures Home Entertainment

 

DVD: Image: 1.85:1/ Langue: Anglais,Français/Sou-titres: Anglais,français,néerlandais/Bonus: Partenaires dans le temps: le tournage de MIB3,Bêtisier,Clip musical: Back In Time

 


03/07/2008

I Am A Legend( Je Suis Une Légende)

I Am A Legend (Je Suis Une Légende)

iamalegend1

Robert Neville seul survivant d’une épidémie causée par un virus génétiquement modifié, se bat pour survivre dans un New York totalement déserté et infesté d’humains malades qui ont muté en monstres vampiriques.

Film post-apocalyptique dont la thématique a été maintes fois abordée au cinéma, I Am A Legend ne tire pas son épingle du jeu.Point d’originalité donc pour un film qui manque de hargne.

 

i_am_legend_ver4

 

Le réalisateur Francis Lawrence, commence son métrage en nous montrant New York désert, envahit par la végétation et quelques animaux sauvages. D’entrée de jeu, I Am A Legend, perd en crédibilité tant les décors sur digitalisés paraissent faux et improbables. De plus Lawrence a oublié de mettre en image des indices montrant une population qui essaye de survivre tant bien que mal. Tout le monde n’a pas la maestria d’un Danny Boyle qui nous montre Londres dépeuplé dans  28 Jours Plus Tard. 

Hormis l’aspect visuel du film, I Am A Legend souffre d’un rythme assez lent ce qui annihile tout suspense.

 

Les monstres totalement digitalisés font faux, ce qui enlève encore un peu plus de la crédibilité au métrage.

  

Enfin, n’oublions pas le discours faussement politique du métrage avec ses nombreuses allusions au 11 septembre (l’épidémie a commencé le 9/11, l’expression  « ground zero » est utilisée de nombreuses fois) qui alourdissent un peu plus le film.

 

i_am_legend

 

 

Un énorme point positif tout de même. L’interprétation de Will Smith est irréprochable.

 

Un film que je déconseille donc sauf si vous êtes fan de Will Smith.

 

Killg

 

i-am-legend

Cote: 5/20

Bandes annonces
http://www.moviecentre.net/upcomingmovies/trailer/movie_i...