13/05/2015

ANOTHER FRONTIER ( L’ALTRA FRONTERA) (BIFFF 2015): CRITIQUE

ANOTHER FRONTIER

( L’ALTRA FRONTERA)(BIFFF 2015)

 Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,photos,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce, production,bifff,bifff 2015,another frontier, l’altra frontera,André Cruz Shiraiwa,Aurora Sulli,Ariadna Gil,Biel Montoro,Laura Rayón,Anna Alarcón,Ernesto Collado,Gonzalo Cunill,Llorenç González,Diana Gómez,Francesc Lucchetti,Johnny Melville,Mireia Ros,Espagne,Cine de Garage,2014,  drama,drame, sci-fi,sf,



Synopsis :Hannah et son fils Leon fuient une guerre qui a isolé leur pays. En essayant de traverser la frontière, ils entrent dans le No Man’s Land, un camp de réfugiés qui leur fournit un lit et de la nourriture, mais, en contre partie, ils devront se soumettre à un système oppressif, les forçant à se mettre en  concurrence avec les autres “détenus” pour être en mesure de rester dans le camp. Claus, une vieille connaissance, prétend connaître un secret sur Hannah et Leon. Si celui-ci est  mis en lumière, il mettrait en danger leurs vies.

 

Réalisateur:André Cruz Shiraiwa


Scénariste:André Cruz Shiraiwa,Aurora Sulli

 

Acteurs principaux:Ariadna Gil,Biel Montoro,Laura Rayón,Anna Alarcón,Ernesto Collado,Gonzalo Cunill,Llorenç González,Diana Gómez,Francesc Lucchetti,Johnny Melville,Mireia Ros

 

Pays : Espagne

 

Année :2014

 

Durée: 95 min.

 

Production:Cine de Garage

 

ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma,résumé,réalisateur,photos,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce,production,bifff,bifff 2015,another frontier,l’altra frontera,andré cruz shiraiwa,aurora sulli,ariadna gil,biel montoro,laura rayón,anna alarcón,ernesto collado,gonzalo cunill,llorenç gonzález,diana gómez,francesc lucchetti,johnny melville,mireia ros,espagne,cine de garage,2014,drama,drame,sci-fi,sf






Critique :

Film espagnol, tourné en catalan, Another Frontier est un film hybride à la croisée des genres. On pourrait le qualifier de drame post-apocalyptique mais se serait mettre de côté son aspect dénonciateur d'une société bouffée par un paraître alimenté par le fléau de la télé réalité. Dans le film d’André Cruz Shiraiwa, les médias ont un rôle de sélection peu naturelle .Celle-ci se base sur le respect de règles de vie imposées et sur le calcul perfide des concurrents en lice. C'est dans ce contexte que l'on retrouve une mère,Hannah(Ariadna Gil) et son fils,Leon (Biel Montoro), tous deux réfugiés dans un camp nommé le No Man's Land. Pour y séjourner, les pensionnaires doivent s'acquitter de tâches ingrates et suivre des règles strictes. Chaque semaine ils sont soumis à une vote de spectateurs lors d'un show télé pour savoir si ils ont le droit de rester ou mieux, de monter en grade et ainsi accéder à un plus grand confort. 

André Cruz Shiraiwa met en scène un futur pessimiste tangible car proche de nous , qui n'a su s'amender de l'individualisme, de l'avilissement , des inégalités sociales et du paraître médiatique. C'est notre société que nous voyons au travers d'un microcosme dans lequel les plus faibles et les non calculateurs sont mis au banc.

La mise en scène magistrale rappelle la sobriété percutante d'un Cuaron dans Le Fils De L’Homme.  Elle est dépouillée et fait la part belle au jeu remarquablement convaincant des acteurs. 

Bref, sur fond de post apo, Another Frontier bâtit une histoire solide mêlant télé réalité,mythe perverti du surhomme et aliénation sociale. Un métrage fort qui questionne sur les travers d'une nature humaine qui n'arrive pas à se détacher, malgré sa nouvelle condition, des dictas d'une société bêtement consumériste et ultra conservatrice.

 

 

ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma,résumé,réalisateur,photos,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce,production,bifff,bifff 2015,another frontier,l’altra frontera,andré cruz shiraiwa,aurora sulli,ariadna gil,biel montoro,laura rayón,anna alarcón,ernesto collado,gonzalo cunill,llorenç gonzález,diana gómez,francesc lucchetti,johnny melville,mireia ros,espagne,cine de garage,2014,drama,drame,sci-fi,sf

 

Note : 16/20

 

Bande-annonce :

 



Sites Internet :

Site officiel

Facebook

 

IMDB

 

 

ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma,résumé,réalisateur,photos,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce,production,bifff,bifff 2015,another frontier,l’altra frontera,andré cruz shiraiwa,aurora sulli,ariadna gil,biel montoro,laura rayón,anna alarcón,ernesto collado,gonzalo cunill,llorenç gonzález,diana gómez,francesc lucchetti,johnny melville,mireia ros,espagne,cine de garage,2014,drama,drame,sci-fi,sf








 

15/04/2015

THE INCIDENT (EL INCIDENTE)(BIFFF 2015): CRITIQUE

THE INCIDENT (EL INCIDENTE)(BIFFF 2015)

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,photos,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce, production,bifff,bifff 2015,the incident,el incidente,Isaac Ezban,Raúl Méndez,Magda Brugengheim,Humberto Busto,Erick Trinidad Camacho,Santiago Mendoza Cortes,Adrián Ladrón de Guevara,Enrique Mendoza,Hernán Mendoza,Héctor Mendoza,Paulina Montemayor,Marcos Moreno,Nailea Norvind,Fernando Álvarez Rebeil,Gabriel Santoyo,Leonel Tinajero,Mexique,2014,Yellow Films,sci-fi,sf

 

 

Synopsis :Deux histoires parallèles sur des personnages bloqués dans un espace temps illogique et infini: deux frères et un inspecteur coincés dans une cage d’escalier interminable et une famille prisonnière d' une route sans fin- pour un très long moment.

 

Réalisateur:Isaac Ezban

 

Scénariste:Isaac Ezban

 

Acteurs principaux:Raúl Méndez,Magda Brugengheim,Humberto Busto,Erick Trinidad Camacho,Santiago Mendoza Cortes,Adrián Ladrón de Guevara,Enrique Mendoza,Hernán Mendoza,Héctor Mendoza,Paulina Montemayor,Marcos Moreno,Nailea Norvind,Fernando Álvarez Rebeil,Gabriel Santoyo,Leonel Tinajero

 

Durée: 100 min.

 

Pays : Mexique 

 

Année :2014

 

Production: Yellow Films

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,photos,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce, production,bifff,bifff 2015,the incident,el incidente,Isaac Ezban,Raúl Méndez,Magda Brugengheim,Humberto Busto,Erick Trinidad Camacho,Santiago Mendoza Cortes,Adrián Ladrón de Guevara,Enrique Mendoza,Hernán Mendoza,Héctor Mendoza,Paulina Montemayor,Marcos Moreno,Nailea Norvind,Fernando Álvarez Rebeil,Gabriel Santoyo,Leonel Tinajero,Mexique,2014,Yellow Films,sci-fi,sf

 

Critique : 

Pour notre plus grand bonheur, le cinéma mexicain tente de s'internationaliser en proposant des pelloches de genre formatées, dans le bon sens du terme, pour un public habitué au genre occidentalisé. Isaac Ezban ne le cache pas, son film doit beaucoup à la thématique de la série Lost dont il est un grand fan. The Incident nous conte deux histoires de personnages bloqués dans une boucle temporelle qui finiront par se croiser. Dans la première, deux frères sont coincés dans une cage d'escalier sans fin avec un inspecteur de police. Ils ont beau monter ou descendre, ils retombent sans cesses sur le même palier. Dans la deuxième, les membres d'une famille recomposée sont prisonniers de la route infinie de leurs vacances. Ils passent perpétuellement devant la même pompe à essence et se retrouvent incommensurablement au point de départ.

Le thème du continuum spatio-temporel est un sujet sur lequel beaucoup de cinéastes se sont cassés les dents. Ezban évite habilement les écueils du genre en confinant ses personnages dans un même espace tout en permettant au temps de s'écouler normalement. Ils vieillissent tandis que leur environnement perdure. Un tour de passe passe scénaristique qui évite les casses têtes  habituels des voyages dans le temps. Le montage intelligent apporte énormément au film. Découpé comme une série télé, avec ses insères noirs, The Incident manie la petite et la grande ellipse a l'instar des espaces entre les cases d'une bande dessinée. Le rythme quant a lui reste ainsi soutenu malgré les unités de lieu. Le film doit aussi beaucoup à la jolie photographie, aux plans bien calculés, aux mouvements joliment effectués mais surtout au jeu des acteurs totalement convaincants .

Bref,intelligemment et joliment mis en scène, The Incident est un film de SF fantastique profondément humain. Isaac Ezban, son réalisateur, montre un potentiel certain pour devenir un futur grand monsieur du genre.

 

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,photos,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce, production,bifff,bifff 2015,the incident,el incidente,Isaac Ezban,Raúl Méndez,Magda Brugengheim,Humberto Busto,Erick Trinidad Camacho,Santiago Mendoza Cortes,Adrián Ladrón de Guevara,Enrique Mendoza,Hernán Mendoza,Héctor Mendoza,Paulina Montemayor,Marcos Moreno,Nailea Norvind,Fernando Álvarez Rebeil,Gabriel Santoyo,Leonel Tinajero,Mexique,2014,Yellow Films,sci-fi,sf

   

 

Note : 16/20

 

Bande-annonce :

 

 

Sites Internet :

 

Facebook

IMDB

 

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,photos,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce, production,bifff,bifff 2015,the incident,el incidente,Isaac Ezban,Raúl Méndez,Magda Brugengheim,Humberto Busto,Erick Trinidad Camacho,Santiago Mendoza Cortes,Adrián Ladrón de Guevara,Enrique Mendoza,Hernán Mendoza,Héctor Mendoza,Paulina Montemayor,Marcos Moreno,Nailea Norvind,Fernando Álvarez Rebeil,Gabriel Santoyo,Leonel Tinajero,Mexique,2014,Yellow Films,sci-fi,sf

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

20/02/2015

THEY WILL OUTLIVE US ALL: CRITIQUE /INTERVIEW DU REALISATEUR ET DE LA SCENARISTE

 

THEY WILL OUTLIVE US ALL

 

ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma,résumé,réalisateur,photos,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce,producteur,interview,interview de patrick shearer,interview de jessi gotta,deluxe,phil shearer,soundtrack ny,daniel brennan,craig kyllonen,justine baker,jane rose,stephanie cox-williams,david valentine,inappropriate films,they will outlive us all,patrick shearer,bryan enk,jessi gotta,nat cassidy,alyssa simon,gavin starr kendall,stephen heskett,marc landers,pete boisvert,desmond dutcher,etats-unis,2013,comedy,horror,sci-fi,comédie,horreur,sf




Synopsis : New York. Les années qui ont suivi le passage de l’ouragan Sandy,la ville a été mise à genoux par d’autres mégas tempêtes. Comme c’est bientôt la saison des ouragans, New York se prépare à une nouvelle vague de destruction. Margot et Daniel, deux colocataires, tentent de survivre en évitant de sortir de chez eux. Hélas, trois morts étranges surviennent dans leur immeuble. Ils vont vite découvrir que les jours paisibles cloîtrés chez eux, c’est fini car un nouveau colocataire  est à leurs trousses.

Réalisateur: Patrick Shearer

 

Scénariste: Bryan Enk,Jessi Gotta

 

Acteurs: Jessi Gotta,Nat Cassidy,Alyssa Simon,Gavin Starr Kendall,Stephen Heskett,Marc Landers,Stephanie Cox-Williams,Pete Boisvert,Desmond Dutcher

 

Pays : Etats-Unis

 

Année :2013

 

Durée: 73 min.

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,photos,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce, producteur, interview , interview de Patrick Shearer,interview de Jessi Gotta,Deluxe, phil shearer, Soundtrack NY, Daniel Brennan, Craig Kyllonen, Justine Baker ,Jane Rose,Stephanie Cox-Williams,David Valentine,Inappropriate Films,they will outlive us all,Patrick Shearer,Bryan Enk,Jessi Gotta,Nat Cassidy,Alyssa Simon,Gavin Starr Kendall,Stephen Heskett,Marc Landers,Stephanie Cox-Williams,Pete Boisvert,Desmond Dutcher,Etats-Unis,2013,comedy,horror,sci-fi,comédie,horreur,sf,

 

Critique :

They Will Outlive Us All est l'exemple parfait de ce que le cinéma de genre indépendant et sans budget produit de meilleur. Ce huis clos délirant met en scène le quotidien de Margot et de Daniel, des colocataires joyeusement apathiques qui se voient confrontés à un mal étrange qui contamine leurs voisins. Essentiellement axé sur les interactions entre les deux personnage, le métrage joue avec leur certain détachement par rapport à la gravité de la situation. L'humour pince sans rire fonctionne si bien que les situations rocambolesques du film s'enchaînent sans apporter lourdeur ou potacherie à l'ensemble. Le second degré omniprésent amène le film dans le terrain du surréalisme poussant même jusqu'à l'absurde certaines scène. Ce dosage maîtrisé de l'humour n'entache en rien la cohérence de du film. Le duo, fonctionne à merveille et donne vie à des personnages attachants. La mise en scène intelligente pallie au rachitisme du budget. Le film est beau et s'offre même le luxe de quelques de quelques effets de styles ( sonores,mouvement de caméra, montage) bien sentis. Du beau spectacle généreux drôle et intelligent à la fois.

Bref, They Will Outlive Us All, est une comédie horrifique à l'humour new yorkais rafraîchissant. Un exemple de bon cinéma de "personnages" Indé. Une excellente carte de visite pour son réalisateur et sa scénariste.

 

Note : 17/20

 

Bande-annonce :

Sites Internet :

 

Page facebook

 

Site officiel

 

IMDB

 

 

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,photos,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce, producteur, interview , interview de Patrick Shearer,interview de Jessi Gotta,Deluxe, phil shearer, Soundtrack NY, Daniel Brennan, Craig Kyllonen, Justine Baker ,Jane Rose,Stephanie Cox-Williams,David Valentine,Inappropriate Films,they will outlive us all,Patrick Shearer,Bryan Enk,Jessi Gotta,Nat Cassidy,Alyssa Simon,Gavin Starr Kendall,Stephen Heskett,Marc Landers,Stephanie Cox-Williams,Pete Boisvert,Desmond Dutcher,Etats-Unis,2013,comedy,horror,sci-fi,comédie,horreur,sf,



Interview de Jessi Gotta (scénariste et productrice) et de Patrick Shearer (réalisateur).

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,photos,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce, producteur, interview , interview de Patrick Shearer,interview de Jessi Gotta,Deluxe, phil shearer, Soundtrack NY, Daniel Brennan, Craig Kyllonen, Justine Baker ,Jane Rose,Stephanie Cox-Williams,David Valentine,Inappropriate Films,they will outlive us all,Patrick Shearer,Bryan Enk,Jessi Gotta,Nat Cassidy,Alyssa Simon,Gavin Starr Kendall,Stephen Heskett,Marc Landers,Stephanie Cox-Williams,Pete Boisvert,Desmond Dutcher,Etats-Unis,2013,comedy,horror,sci-fi,comédie,horreur,sf,

 

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,photos,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce, producteur, interview , interview de Patrick Shearer,interview de Jessi Gotta,Deluxe, phil shearer, Soundtrack NY, Daniel Brennan, Craig Kyllonen, Justine Baker ,Jane Rose,Stephanie Cox-Williams,David Valentine,Inappropriate Films,they will outlive us all,Patrick Shearer,Bryan Enk,Jessi Gotta,Nat Cassidy,Alyssa Simon,Gavin Starr Kendall,Stephen Heskett,Marc Landers,Stephanie Cox-Williams,Pete Boisvert,Desmond Dutcher,Etats-Unis,2013,comedy,horror,sci-fi,comédie,horreur,sf,

 

Fantasticmovies:Pourriez-vous vous présenter en quelques mots aux lecteurs de fantasticmovies?

 

Jessi Gotta: Je suis une réalisatrice et une scénariste de films d’horreur et d’autres choses qui touchent à la peur.. J’ai produit et écrit They Will Outlive Us All . Je suis aussi une actrice du film.

 

Patrick Sheare: Je suis un réalisateur, un acteur et un ingénieur du son pour les films et la scène. J’ai réalisé They Will Outlive Us All. J’ai grandit à Burbank en Californie et je vis à New York.

 

Fantasticmovies : Quel est le dernier film que vous avez vu qui vous a le plus marqué ?

 

Jess: Il y a deux films que j’ai vus récemment qui m’ont vraiment surpris. Le premier , c’est Birdman. J’ai essayé de ne pas voir ou lire quoi que ce soit sur le film avant de le voir et j’ai été impressionnée. Il est étonnant visuellement, l’histoire est incroyable et les acteurs excellents. Je suis sortie de la salle en pensant avoir vu mon film préféré pour la première fois. La réalisation est brillante. Je viens aussi de voir The Babadook. Au départ, on peut penser qu’il s’agit du sempiternel film de  “parents-enfants contre un monstre”, mais ça ne l’est pas du tout. La réalisatrice en a pris l’essence et a réinventé le genre. C’est tellement subtil, que je n’ai pas tout compris, mais le film vous reste en tête durant des semaines.

 

Patrick: J’ai été surpris par l’audace d’ Escape From Tomorrow. Un petit budget en noir et blanc sur une famille qui explose à Disney World? Et il s’en tire. C’est impressionnant. Je ai été très surpris et inspiré par "Beyond The Black Rainbow."Cosmatos a un oeil incroyable et il est  très inventif visuellement. En ce qui concerne spécifiquement l’ horreur, j’ai été souvent surpris et effrayé par The Bay de Barry Levinson. Je ne dirais pas que l'un de ces films iraient directement dans ma liste de métrages préférés, mais ils contiennent beaucoup de très chouettes choses. (Je pense qu’ils sont regardable sur Netflix).

 

Fantasticmovies : Que pensez-vous du cinéma de genre actuel dans votre pays?

 

Patrick: Il y a beaucoup de bonnes oeuvres , mais il faut les chercher (ou un ami qui vous les conseille) et les passer au crible pour trouver d’ excellents petits bijoux. Je pense que si vous avez été fan pendant un certain temps vous êtes un peu blasé. Dans votre esprit, vous pouvez rester bloqué sur des films comme  The Exorcist et The Shining et Eraserhead et L'Invasion Des Profanateurs De Sépultures et la Chose, etc., etc. Si la qualité des histoires racontées ne correspondent pas à votre idée du cinéma de genre , vous pouvez penser qu’il ne se passe pas grand choses sur la scène horrifique. Détrompez vous. Les films existent mais il faut un peu chercher.  Ceci étant dit, ce qu’il manque au cinéma, c’est la performance d’acteur.  Sous prétexte de faire un film d’horreur (ou de n’importe quel genre), cela ne veut pas dire que vous pouvez faire l’impasse sur le jeu d’acteur et le développement des personnages. Cela se résume à rendre les personnages attachants,  et ce n’ est pas quelque chose que je vois aussi souvent que je le voudrais.



Fantasticmovies : Quelles sont vos influences en tant que cinéaste?

 

La plupart de mes influences en tant que réalisateur proviennent de Carpenter et de  Cronenberg. Cela peut paraître étrange que je mentionne ces deux réalisateurs qui semblent appartenir à un passé lointain. Je ne peux pas faire autrement. Enfant, j’ai grandi avec les films de John et pris en maturité avec ceux de David. J’aime plein de réalisateurs et je m’inspire de la plupart d’entre eux : Dante, Spielberg, Zemeckis, Scott, Jackson, Verhoeven, Del Toro, Snyder, Zombie, Raimi, Wright et beaucoup d’autres. Pour l’animation: d’Harryhausen au dernier chef d’oeuvre de Laika. Je m’inspire même des excellentes nouvelles séries télé. Partout où vous regardez, et tout ce que vous voyez peut vous amener des idées intéressantes. Mais chaque fois que j’ai un doute, je pense toujours à ce que feraient MacReady (personnage principal de The Thing ndr) ou Jack Burton (personnage principal des Aventures de Jack Burton Dans Les Griffes Du Mandarin ndr).




Fantasticmovies : Comment est né le projet de They Will Outlive Us All?

 

Patrick: Après avoir lu le script de Jessi pour la première fois, j’ai directement pensé que quelqu’un devait faire ce film.  C’était un métrage que je voulais voir. J’étais très excité à son propos et aussi à propos des deux personnages. C’est seulement, après un certain temps, que je me suis dit que je pouvais le réaliser. Au départ, nous nous sommes dit que nous pouvions prendre Phil (mon frère et le directeur photo) sur le projet. Tout est devenu alors limpide. Chaque détail a trouvé une réponse  assez rapidement.

 

Fantasticmovies : They Will Outlive Us All est très beau à regarder et le son est très bon. Etait-ce beaucoup de travail en post-production?

 

Patrick: Merci beaucoup. Nous sommes contents du résultat. Nous avons réalisé une grande correction des couleurs en post-production avec la firme Deluxe. Mais tout commence d’abord avec le tournage en lui -même. Phil a fait un travail spectaculaire. Il a un oeil de dingue et il éclaire de manière très belle. Je suis très fier du look final du métrage. Nous avons été très chanceux de travailler avec Soundtrack NY pour le son. Ce fut un régal de travailler avec  Daniel Brennan, Craig Kyllonen, Justine Baker et tout le reste de l’équipe.

Ils ont compris immédiatement ce que l’on attendait du son du film. C’est vraiment grisant de travailler avec une équipe que l’on ne connaît pas mais qui est en accord avec ce que vous voulez très rapidement.  La première fois que Jessi et moi, nous sommes assis pour écouter ce qu’ils avaient fabriqué comme sons pour le film, ce fut Noël en juillet.

 

Fantasticmovies : La narration et la façon dont vous présentez vos personnages rappelle le style anglais et (bien sur) newyorkais.  Dites-nous comment vous l’avez construit .

 

Jess: J’ai commencé à travailler sur le scripte un peu après que l’ouragan Sandy ait frappé New York. La ville s’est complètement arrêtée à un point que je n’avais pas connu avant.  Les médias sont devenus dingues à propos du changement climatique et à propos du fait que les ouragans deviendraient la norme. C’est l’étincelle qui a allumé la mèche.

Durant le processus d’écriture, j’ai développé les deux personnages abrasifs et charmants. Vous n’êtes pas comme eux mais ils ressemblent à de vrais gens, des personnes que vous connaissez déjà.  De ce point de vue, They Will Outlive Us All, est un film “de personnages”. Une simple histoire de deux amis  blasés et apathiques qui vivent une situation qui requière de l’action. Vont-ils se bouger ou rester dans leur apathie?

 

Fantasticmovies : Jess, vous êtes une femme dans un monde d’hommes. Est-ce facile de trouver votre place dans l’industrie du cinéma horrifique?

 

Jess: Etre une femme dans ce milieu est à double tranchant. Parfois on vous accorde plus d’attention en tant que réalisatrice, ce qui est une bonne chose. Mais parfois, en tant que “nouvelle”, on peu ne pas vous prendre au sérieux.  C’est comme pour les licornes. Les licornes sont si différentes que les gens y prêtent attention parce que… merde une licorne c’est irréel. Personne ne croit que les licornes sont vraies.

 

Fantasticmovies : Parlez-nous des effets spéciaux.

 

Patrick: Nous avons travaillé avec notre maquilleuse Jane Rose sur différents projets et à chaque fois, ce fut génial.  Elle est très cultivée et talentueuse, ce qui facilite la collaboration. Quant à Stephanie Cox-Williams, avec qui j’ai travaillé au théâtre (elle est appelée “Tom Savini” du Brodway underground ici à New York) arrive à tout surmonter.  On n’aurait pas pu avoir une explosion de cafard géant sans elle. Enfin, notre fabriquant de “poupées”, David Valentine, comment vous dire,si vous avez besoin d’un cafard géant, prenez quelqu’un qui a travaillé avec les muppets.

 

Fantasticmovies : Parlez-nous des conditions de tournage.

 

Patrick: Les conditions celles d’un micro budget horrifique: de longues heures, une petite équipe, des moyens limités, beaucoup d'opportunités d’ être créatif pour résoudre des problèmes et tout le monde a plusieurs casquettes. Mais grâce à nos expériences précédant They Will Outlive Us All, nous étions capables de nous adapter et d’endosser plusieurs rôles sur le film. Il y avait tellement de gens et d’équipement parfois, qu’il fallait jouer à Tetris pour tout caser.

 

Fantasticmovies : Avez-vous une anecdote à raconter à propos du tournage?

 

Patrick: le plus embêtant/marrant/ironique moment était  le fait que certains membres du casting avaient une sorte de gastro qu’ils se refilaient les uns aux autres, dans l’espace restraint de tournage.  On a pu connaitre mieux l”autre”.



Fantasticmovies : Parlez-nous du budget du film.

 

Jess: Il fut très serré: approximativement 25 000 dollars. Nous n’aurions pas pu travailler avec un si petit budget sans le talent et la dévotion des membres de l’équipe. Nous avons été très chanceux.



Fantasticmovies: Des projets futurs?

 

Jess: Je viens de monter ma propre société de production de films indépendants:  Inappropriate Films. L’été passé, nous avons tourné un court d’horreur/thriller: Late Night Local, qui raconte les mésaventures d’une femme coincée dans le métro newyorkais. Il a commencé la tournée des festivals.  Inappropriate Films va tourner un film ce printemps, The Moose Head Over The Mantle, qui suit plusieurs générations d’une famille dérangée disfonctionnelle et violente durant 100 ans et montre comment chaque génération contribue à ce cycle d’horreur. C’est un scripte très dérangeant… Je suis impatiente.

www.inappropriatefilm.com | @InappropriateF | www.facebook.com/InappropriateFilms

 

Fantasticmovies : Pouvons-nous espérer une sortie de They Will Outlive Us All en Europe?

 

Jess: They Will Outlive Us All vient d’être racheté par Wild Eye Releasing pour une distribution internationnale qui devrait débuter en mai 2015.

 

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,photos,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce, producteur, interview , interview de Patrick Shearer,interview de Jessi Gotta,Deluxe, phil shearer, Soundtrack NY, Daniel Brennan, Craig Kyllonen, Justine Baker ,Jane Rose,Stephanie Cox-Williams,David Valentine,Inappropriate Films,they will outlive us all,Patrick Shearer,Bryan Enk,Jessi Gotta,Nat Cassidy,Alyssa Simon,Gavin Starr Kendall,Stephen Heskett,Marc Landers,Stephanie Cox-Williams,Pete Boisvert,Desmond Dutcher,Etats-Unis,2013,comedy,horror,sci-fi,comédie,horreur,sf,