02/05/2014

NEWS : ONCE UPON A TIME IN JERUSALEM

NEWS: ONCE UPON A TIME IN JERUSALEM : CROWDFUNDING

Jesus needs you.jpg

Les petits gars qui ont réalisé l'excellent Fist Of Jesus (critique et court ici), sont à la recherche de fonds pour réaliser leur long métrage: Once Upon A Time In Jerusalem. Le film promet d'être marrant,gore et irrévérencieux. Un mélange détonnant de Nouveau testament,de Mad Max et de La Vie De Bryan.

Après une campagne non satisfaisante via le site kickstarter,  une nouvelle levée de fond se fait via IndieGoGo.

A vot' bon coeur msieurs dames. 

Lien IndieGoGo:https://www.indiegogo.com/projects/once-upon-a-time-in-jerusalem

28/03/2014

COURT METRAGE: FIST OF JESUS

 

 

 

FIST OF JESUS

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce, Adrián Cardona, David Muñoz, Marc Velasco,Noé Blancafort,Salvador Llós,Victoria Roldán,Roger Sotera,José María Angorrilla, Espagne, 2012,court métrage,crowdfunding,fist of jesus,zombie,short,action,comedy,comédie,suicide by hanging,reference to jesus christ,gore,sang,

 

 

Résumé :Jésus est toujours prêt à donner un coup de main à ceux dans le besoin, mais il y en a d'autres ...qui vont gouter à son poing.

 

Réalisateurs:Adrián Cardona 

 

Scénariste:David Muñoz

 

Acteurs:Marc Velasco,Noé Blancafort,Salvador Llós,Victoria Roldán,Roger Sotera,José María Angorrilla

 

Pays :Espagne

 

Année : 2012

 

Durée: 15 min.

 

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce, Adrián Cardona, David Muñoz, Marc Velasco,Noé Blancafort,Salvador Llós,Victoria Roldán,Roger Sotera,José María Angorrilla, Espagne, 2012,court métrage,crowdfunding,fist of jesus,zombie,short,action,comedy,comédie,suicide by hanging,reference to jesus christ,gore,sang,

 

 

Critique :

 

Jesus (perso un peu lâche et trouillard) et son pote Judas vont devoir se battre contre des Pharisiens, des romains et des cowboys,... tous zombies.

David Munoz et Adrian Cardona, en sales petits rejetons, nous proposent une vision améliorée de la vie du prophète. Du grand nawak assumé et intelligemment mené gore à souhait et totalement décalé.  Les deux réals ont mis une telle créativité et un tel savoir faire dans leur court, que cela frise l’admiration. Non seulement ils envoient un grand coup de tatane dans le fondement de la bigotterie mais en plus ils le font avec classe. 

Fist Of Jesus est le digne rejeton qu’auraient pu avoir lors d’une grande partouze filmique Sergio Leone (pour l’imagerie) avec la firme Troma(pour les effets gores et l’humour potache) et les Monty Pythons (période La Vie De Bryan pour le contexte décalé) . Du pure entertainment pour bisseux avertis ou non. 

 

Bref, un actionner jouissifement scandaleux en sandales. 

 

News: Les deux réals sont à la recherche de fonds pour la réalisation de leur long-métrage Once Upon A Time In Jerusalem. Voici le lien pour les aider via la plateforme de crowdfunding Kickstarter:https://www.kickstarter.com/projects/alchemy3d/fist-of-jesus-once-upon-a-time-in-jerusalem

 

 

 

Note : 18/20

 

Le court:

 

Sites Internet :

 

Site Officiel

 

Page Facebook

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07/08/2008

30 Jours De Nuit: Les suceurs de sang

30 Jours De Nuit ( 30 Days Of Night)


30 jours de nuit 1

 Résumé 

Alaska, de nos jours. Au cœur de l’hiver, les habitants de la paisible ville de Barrow s’apprêtent à passer, comme tous les ans, un mois sans soleil. A la suite d’une série d’évènements étranges, Eben et Stella, les deux shérifs locaux, vont découvrir l’invraisemblable vérité. Un gang de vampires a investi la ville pour l’éradiquer de tous ses habitants. Eben, Stella et un petit groupe de survivants vont alors tenter de survivre jusqu’à l’aube.

 Acteurs principaux

 

Josh Hartnett :Sheriff Eden/Melissa George :Stella Oleson/Danny Huston:Marlow/Ben Foster:L’étranger/Mark Bone Junior:Beau/Mark Rendall: Jake

 30 jours de nuit 2

Critique

 

Le vampire au cinéma est souvent représenté de manière romantique, un être beau et dangereux à la fois, dont l’aspect « chasseur sanguinaire » est mis de côté pour privilégier les liens (de haine, où d’amour) qu’il entretient avec ses victimes et ceci peu importe le lieu ou l’univers du film dans lequel il est représenté.

30 Days Of Night fait fit de ce passé cinématographique et renouvelle un genre vampirique ultra codé.

Le réalisateur David Slade (Hard Candy), dont c’est le deuxième métrage montre un réel talent de metteur en scène. Son film nous présente des vampires loin de l’image qu’ils véhiculent d’ordinaire.

Les suceurs de sang, sont ici des êtres sauvages, sanguinaires, chassant en meutes qui ne montrent aucune compassion ni d’intérêt pour leurs victimes. Elles sont considérées comme du bétail.

30 jours de nuit 3
 

30 Jours de Nuits est tiré du roman graphique de Steve Niles qui fut crédité en tant que co-scénariste sur le film. Un des souhaits de David Slade  était, donc, de coller le plus possible au média d’origine.

Pour mettre en image cette histoire d’un groupe de vampires s’attaquant à une bourgade d’Alaska, plongée dans une nuit de 30 jours, la maison de production de Sam Raimi, Ghost House Picture, ne lésine pas sur les moyens en permettant à Slade de mettre en image ses idées les plus folles.


30 jours de nuit 4

Tourné en Nouvelle Zeelande, 30 Jours De Nuit s’offre le luxe de décors extérieurs en taille réelle, de tonnes de fausse neige et d’effets spéciaux signés par la firme Weta (Le Seigneur Des Anneaux).

30 jours de nuit 5

 

Slade et son équipe mettent tout en œuvre pour rendre le film beau et hargneux à la fois. Une sorte de mixe entre le film de John Carpenter, The Thing pour le côté  « survival » sous la neige et 28 Jours Plus Tard pour le côté speed des scènes d’action.

Tourné majoritairement de nuit, 30 Jours De Nuit est affublé d’une splendide photo mêlant habilement les tons de gris, de noir, de bleu, et bien sur de rouge. Le film est tout simplement beau à regarder.


30 jours de nuit 7

Venons-en au look des vampires. Intrigants et monstrueux, les maquillages discrets mais efficaces mettent en avant la sauvagesse des créatures.

 30 jours de nuit 6

Pour son « Survival horrifique » Slade mets ses personnages principaux dans des situations extrêmes. Obligés de se cacher sous peine d’être tués, le sheriff Eben et sa petite amie Stella s’occupent d’un groupe de survivants qui seront décimés les uns après les autres. Le réalisateur installe un suspense constant tout au long de son film accompagné de scènes d’action sanglantes (la scène de la petite fille vampire est impressionnante). Décapitations, éventrements et tête explosées parsèment le film sans pour autant le rendre ridiculement gore.

Ca charcute sec mais pas dans l’excès.

 30 jours de nuit 8

Bref, 30 Jours De Nuit mérite d’être visionné.

 

Killg

 

Cote : 17/20

 

Bande Annonce