21/04/2014

BIFFF: PALMARES 2014

BIFFF PALMARES 2014

ciné,cinema,info cine,info cinema, prix du public, corbeau d'or,bifff 2014, Alex de la Iglesia,bifff,palmarès,corbeau d'or,Witching and Bitching,

Ca y est, la dernière édition du plus génialissimement déjanté festival de films fantastiques d'Europe, du monde voir de l'univers, a tiré sa révérence.

Ambiance presque retrouvée du Passage 44, le BIFFF reste une manifestation festive pleine de découvertes et de bonne humeur.

 

En attendant les critiques des films que j'ai pu y voir, voici le lien vers le palmarès complet des grands gagnants de cette édition 2014:https://www.bifff.net/fr/2014/04/palmares-2014-2/

 

Le corbeau d'or et le prix du public reviennent à Witching And Bitching de Alex de la Iglesia 

ciné,cinema,info cine,info cinema, prix du public, corbeau d'or,bifff 2014, Alex de la Iglesia,bifff,palmarès,corbeau d'or,Witching and Bitching,

03/09/2011

World Invasion: Battle Los Angeles

World Invasion : Battle Los Angeles

World Invasion : Battle Los Angeles


 

Résumé :

Au camp Pendleton, base militaire située à proximité de Los Angeles, un groupe de Marines, dirigé par le sergent Michael Nantz, est appelé à riposter immédiatement à l'une des nombreuses attaques qui touchent les littoraux à travers le monde. Le sergent Nantz et ses hommes vont mener une bataille acharnée contre un ennemi mystérieux qui est déterminé à s'emparer de l'approvisionnement en eau et à détruire tout sur son passage.

 

 

Réalisateur:JONATHAN LIEBESMAN

 

Scénariste:Christopher Bertolin

Acteurs : AARON ECKHART, MICHELLE RODRIGUEZ , RAMON RODRIGUEZ, BRIDGET MOYNAHAN ,NE-YO, MICHEAL PENA ,...

 

Pays :Etats-Unis

 

Année :2011

 

Durée: 116 min

 

Critique :

 

World Invasion : Battle Los AngelesFilm de propagande à la gloire des marines US, le métrage de Jonathan Liebesman(Massacre A La Tronçonneuse-Le Commencement) ne vaut vision que pour ses effets spéciaux tonitruants. 

Ayant opté pour une esthétique  immersive incluant le spectateur au sein des combats, Liebesman fait l’impasse sur les liens relationnels entre les personnages et la catastrophe humanitaire en marche. En deux , trois coups de cuillère à pot, la majorité de la population mondiale est exterminée, mais qui s’en soucie ?World Invasion : Battle Los Angeles

Pire, dans  les rues de Los Angeles, pas un seul civil à l’horizon ni de mouvements de panique. Mais où sont passés tous ces gens ? En tout cas c’est le moindre des soucis de nos amis en treillis. Ce qui compte pour eux, c’est de dégommer de l’alien.

Niveau casting, les acteurs, Aaron Eckhart en tête,  donnent vie à des personnages aussi profonds qu’une pataugeoire  rendant impossible quelconque empathie.

 World Invasion : Battle Los AngelesAu travers de son histoire,World Invasion: Battle Los Angeles, balance aux spectateurs un tel monceau de clichés, qu’il en devient très vite horripilant.

Bref, ceux qui s’attendaient à un spectacle de sf certes bourrin mais distrayant peuvent de passer leur chemin, les autres pourront prendre plaisir à se régaler d’effets spéciaux assez bien rendus.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Note :09/20

 

 

 

 

 

World Invasion : Battle Los Angeles

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bande Annonce :

 


 

 

Editeur: Sony Pictures Home Entertainment

 

 

DVD : Image: 2.40:1/Son: Dolby Digital 5.1/Langue:Français,Anglais,Néerlandais/ Sous-Titres: Français, Anglais,Néerlandais/Bonus: Documentaires:Dans les coulisses de la bataille,Des extra-terrestres à LosAngeles,La préparation à la bataille,Créer Los Angeles


30/07/2011

Fire Girls

Fire Girls

 

fire girls 0.png

Résumé :

 

Kay Moi une délicieuse et exotique jeune femme embauche un tueur à gage redoutable –Scholar pour venger ses parents. Il devra éliminer sa sœur jumelle qui a assassiné de sang froid ses propres parents pour soutirer l’argent de leur fortune. La piste les conduit jusqu’à Shanghai où Scholar tombe malencontreusement amoureux de sa cible et au lieu de la tuer, décide de fuir avec elle. Mais Scholar va s’apercevoir qu'il s'est fait piégé par les jumelles qui sont en réalité une seule et même personne… Fire girls est un film spectaculaire sous haute tension mêlant scènes d'actions à couper le souffle et combats spectaculaires.

 

 

 Réalisateur:Keun-Hou Chen

 

Acteurs :Veronica Bero, Joey Covington, Coco Su,…

Pays :Chine

 

 

Année :2008

 

 

Durée:86 min.

 

 Critique :

 

fire girls 1.pngFilm de kung fu à petit budget, Fire Girls ne tient pas les promesses de son excitante jaquette, nous montrant une jolie donzelle en cuissardes voltigeant devant des immeubles armée de deux mitrailleuses. Ceux qui s’attendaient à un film d’action décomplexé mettant en scène une bande de guerrières sexy seront déçus. Tout d’abord parce que, des filles, ben, il n’y en a pas. En lieu et place, nous avons droit à une bande defire girls 2.png mercenaires joué par des acteurs caricaturaux au possible, et ensuite, parce que des gunfights, ben, il n’y en a pas non plus, le film se déroulant dans la chine des années trente opposant des personnages adeptes des coups de tatane.

Premier film de Keun-Hou Chen, Fire Girls (Twin Daggers en version originale), est un nanar abrutissant, ne valant visionnage que pour son rythme fire girls 3.pngsoutenu et quelques chorégraphies de combats. Plombé par un scripte on ne peut plus conventionnel, Fire Girls n’est hélas pas sauvé par le jeu des acteurs pitoyable.

 

Bref, Fire Girls est destiné aux amateurs peu regardants de films de kung fu décérébrés.fire girls 4.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Note :01/20

 

 

 

Bande Annonce :


 

 

 

 

 

 

Editeur: Emylia.

 

 

DVD :Image: 1.78/Son: Dolby Digital 5.1, DTS/Langues:Français, Anglais