17/07/2008

Vendredi 13 L'Ultime Retour

Vendredi 13 L’Ultime Retour (Friday The 13th Jason Takes Manhattan)

fridaythe13th-part8

 

Résumé

 

Echappé une nouvelle fois de sa tombe, Jason embarque à destination de New York, à bord d’un bateau de croisière rempli d’adolescents. Ce voyage idyllique se transformera vite en croisière pour l’enfer. Mais l’une de ces victimes terrorisée parvient à s’échapper du labyrinthe cauchemardesque du métro et des égouts de Manhattan, pour affronter Jason dans un dernier combat.

 

Acteurs principaux

 

Jensen Daggett: Rennie / Scott Reeves: Sean/ Peter Mark Richman: Charles McCulloch/ Barbara Bingham: Miss Colleen/ Kane Hodder: Jason

 

f13-8-6-5029

Critique

 

Huitième film de la saga des Vendredi 13, cette séquelle n’en est pas moins l’une des meilleures de la franchise.

Bon, disons le tout de suite, il ne s’agit pas ici d’un chef d’œuvre du genre mais bien d’un petit slasher plein de défauts qui sent bon les 80’s, mettant en scène l’un des plus célèbre boogeyman de l’histoire du cinéma d’horreur, j’ai nommé Jason Voorhees.

Pour ceux qui ne le connaissent pas, voici un petit rappel : Jason Voorhees est le tueur au masque se hockey, increvable, dont le passe-temps favori est de trucider des ados qui viennent prendre du bon temps à Crystal Lake, camp de vacances, où petit il s’est noyé.

Jason apparaît dans 9 des 10 films que compte à ce jour la franchise. Pourquoi 9 me direz-vous ? Dans le premier opus, c’est la mère de Jason, la serial killeuse qui n’hésite pas à tuer les ados, pour venger la mort de son fils, venus remettre à neuf le camp de Crystal Lake.

Revenons à nos moutons, Vendredi 13 L’Ultime Retour (qui ne porte pas bien son nom puisque Jason reviendra encore dans 2 suites), réalisé par Rob Hedden est l’une des suites les plus innovantes de la série.

Jason 4

L’intrigue ne se déroule plus à Crystal Lake mais bien à Manhattan (enfin, en partie, car durant la première heure du film, c’est sur un bateau que ça se passe). Jason n’est donc plus le tueur d’un seul lieu.

Le réalisateur emballe son métrage dans un joli écrin, nous proposant des meurtres originaux et des jolis travellings travaillés.

 jason

N’oublions tout de même pas qu’il s’agit d’un « Vendredi 13 ». Donc, film bourré de petits défauts, tant dans l’intrigue que dans la mise en scène.

Le jeu des acteurs est très moyen et les dialogues parfois à la limite du ridicule.

Enfin, l’humour omniprésent (volontaire ou pas) lui enlève toute crédibilité.

 Jason 2

Bref, film à voir pour tout les amoureux des films à deux balles made in 80’s.

 

Killg

 

Cote : 10/20

 

 

 Bande Annonce :