13/04/2015

TRUE LOVE WAYS: CRITIQUE ( BIFFF 2015)

TRUE LOVE WAYS

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,photos,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce, production,bifff,bifff 2015,true love ways,Mathieu Seiler,Anna Hausburg,David C. Bunners,Kai Michael Müller,Michael Greiling,Axel Hartwig,Beat Marti,Margarita Ruhl,Marcel Schneider,Christian Weber,Allemagne,2014,Grand Hotel Pictures,Klusfilm Berlin,ARRI Film & TV Services,horror,horreur,thriller

 

 

Synopsis : Severine décide de se séparer de son compagnon,Tom. Elle part pour quelques jours, seule à la mer. Hélas, en chemin, sa voiture s'arrête. C’est la panne sèche. Elle devient alors la témoin d’une scène horrible. Elle va devoir se battre pour survivre.

 

Réalisateur:Mathieu Seiler

 

Scénariste:Mathieu Seiler

 

Acteurs principaux:Anna Hausburg,David C. Bunners,Kai Michael Müller,Michael Greiling,Axel Hartwig,Beat Marti,Margarita Ruhl,Marcel Schneider,Christian Weber

 

Pays :Allemagne 

 

Année :2014

 

Production:Grand Hotel Pictures,Klusfilm Berlin,ARRI Film & TV Services

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,photos,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce, production,bifff,bifff 2015,true love ways,Mathieu Seiler,Anna Hausburg,David C. Bunners,Kai Michael Müller,Michael Greiling,Axel Hartwig,Beat Marti,Margarita Ruhl,Marcel Schneider,Christian Weber,Allemagne,2014,Grand Hotel Pictures,Klusfilm Berlin,ARRI Film & TV Services,horror,horreur,thriller

Critique : 

Projeté au Bifff dans une salle à moitié remplie, True Love Ways de Mathieu Seiler est le genre de film dont une partie infime de notre être cinéphile espère tomber sur une petite pépite. Hélas, le miracle n'a pas eu lieu. Les paupières baillent et l'attention commence à divaguer face à cette œuvre esthétiquement jolie mais profondément ennuyeuse. On y suit une jeune femme à la beauté hypnotique qui a décidé de mettre un terme à sa relation avec son petit ami. Celui-ci fait appel à un gang en col cravate pour la récupérer. 

En lieu et place du déviant transgressif auquel on pouvait s’attendre, Seiler nous sert une bleuette lente et totalement anachronique. Le film à l’ esthétique 60's est plombé par un scripte décousu qui joue à la fois sur “de l’intrigant sérieux” tout en proposant des situations totalement ridicules: notre héroïne se planque dans des endroits improbables alors qu'il en va de sa survie, elle ne quitte jamais ses hauts talons, elle cherche irrémédiablement une prise pour son téléphone portable,.... 

Humour? On ne sait pas trop sur quel pied danser. Le public du BIFFF, lui,  a pris le parti d'en rire. 

Le jeu des acteurs très théâtral renforce le sentiment d'œuvre émotionnellement inaccessible qui se regarde le nombril. Ce constat est d'autant plus décevant que techniquement, le film est maîtrisé. Le très beau noir et blanc ainsi que les cadrages et la photographie d'un classicisme "classieux" sont un régal pour les yeux.

Bref, True Love Ways est un thriller “auteurisant” en demi teinte, à la mise en scène sophistiquée un brin pédante, qui est desservi par une histoire dont les choix narratifs font que la sauce ne prend pas. 

 

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,photos,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce, production,bifff,bifff 2015,true love ways,Mathieu Seiler,Anna Hausburg,David C. Bunners,Kai Michael Müller,Michael Greiling,Axel Hartwig,Beat Marti,Margarita Ruhl,Marcel Schneider,Christian Weber,Allemagne,2014,Grand Hotel Pictures,Klusfilm Berlin,ARRI Film & TV Services,horror,horreur,thriller

  

 

Note : 12/20

 

Bande-annonce :

 

 

 

Sites Internet :

Site Officiel

Facebook

IMDB

 

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,photos,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce, production,bifff,bifff 2015,true love ways,Mathieu Seiler,Anna Hausburg,David C. Bunners,Kai Michael Müller,Michael Greiling,Axel Hartwig,Beat Marti,Margarita Ruhl,Marcel Schneider,Christian Weber,Allemagne,2014,Grand Hotel Pictures,Klusfilm Berlin,ARRI Film & TV Services,horror,horreur,thriller

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

10/04/2015

GERMAN ANGST : CRITIQUE (BIFFF 2015)

GERMAN ANGST

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,photos,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce, production,german angst,bifff,bifff 2015,Jörg Buttgereit,Michal Kosakowski,Andreas Marschall,Goran Mimica,Lola Gave,Axel Holst,Annika Strauss,Andreas Pape,Matthan Harris,Daniel Faust,Martina Schöne-Radunski,Dennis Staats,Milton Welsh,Désirée Giorgetti,Kristina Kostiv,Rüdiger Kuhlbrodt,Allemagne ,2015,Kosakowski Films,Final Girl,Make A Wish,Alraune

 

 

 

Synopsis : Ayant comme fil rouge des images d’un Berlin à l’architecture effrayante, German Angst s’articule autour de trois histoires mêlant amour,sexe et mort.

 

Réalisateurs:Jörg Buttgereit,Michal Kosakowski,Andreas Marschall

 

Scénaristes:Jörg Buttgereit,Andreas Marschall,Goran Mimica. 

 

Acteurs principaux:Lola Gave,Axel Holst,Annika Strauss,Andreas Pape,Matthan Harris,Daniel Faust,Martina Schöne-Radunski,Dennis Staats,Milton Welsh,Désirée Giorgetti,Kristina Kostiv,Rüdiger Kuhlbrodt.

 

Pays :Allemagne 

 

Année :2015

 

Production:Kosakowski Films

 

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,photos,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce, production,german angst,bifff,bifff 2015,Jörg Buttgereit,Michal Kosakowski,Andreas Marschall,Goran Mimica,Lola Gave,Axel Holst,Annika Strauss,Andreas Pape,Matthan Harris,Daniel Faust,Martina Schöne-Radunski,Dennis Staats,Milton Welsh,Désirée Giorgetti,Kristina Kostiv,Rüdiger Kuhlbrodt,Allemagne ,2015,Kosakowski Films,Final Girl,Make A Wish,Alraune

 

Critique : 

 

Les noms de Buttgereit et de Kosakowski sonnent comme une symphonie du macabrement gore à l'oreille du fantasticophile nostalgique. Retrouver donc les noms de tels réalisateurs cultes à l'affiche d'un film ne peut qu'éveiller la curiosité. Une curiosité qui va être largement récompensée tant German Angst tient ses implicites promesses.

Les 3 segments extrêmement anxiogènes,réalisés par  Jörg Buttgereit,Michal Kosakowski et Andreas Marschall, qui composent ce film à sketches, sont chacun à leur manière percutants. Pas de baisse de régime comme c'est souvent le cas dans les anthologies. 

Le premier segment met en scène une jeune fille à l'apparente inoffensivité mais qui s'avérera d'une énorme cruauté. Réalisé par Buttgereit , Final Girl est froid , sobre et chirurgical dans sa mise en scène et ses effets gores. La gamine qui joue le rôle principale (Lola Gave) est aussi charismatique que sa beauté est innocente. Il n'est pas sans rappeler le Hard Candy de David Slade. 

Le deuxième segment,Make A Wish, réalisé par Michal Kosakowski  nous conte les mésaventures d'un jeune couple sourd et muet, qui se verra harceler et torturer par une sale bande de nazillons perverse et violente. Kosakowski  intègre dans son film un élément fantastique issu de l’univers cartoonesque: l’interversion de personnalités. Le metteur en scène nous sert un savant mélange de fantastique et de cinéma vérité brut de décoffrage. Les scènes de violence sont percutantes et les acteurs carrément bluffants. 

On change quelque peu de registre esthétique avec Alraune, d’Andreas Marschall, qui suit la lente descente aux enfers d’un photographe, qui, par l’entremise d’une callgirl rencontrée en boite de nuit, intègre une société secrète fétichiste. Stylisé et agrémenté de quelques idées scéniques farfelues, ce segment se démarque des deux autres par son traitement plus académiquement cinématographique.On ressent dans ce court les influences très nettes du giallo pour son aspect visuel mais aussi de Society, de Brian Yuzna pour sa thématique. Marshall nous offre, en plus une très belle scène d’amour gore monstrueuse .

C’est avec cette dernière bobine que ce clôt ce German Angst à l'enthousiasme morbide qui se permet en plus quelques moments satiriques des plus dérangeants. 

 

Bref, German Angst est une belle surprise féroce et stylisée. Un film à sketches mordant, intelligent et bougrement efficace qui entérine l’énorme talent pas assez reconnu de ses auteurs. 

Pour les curieux, le film sera projeté au BIFFF le 14 avril 2015.    

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,photos,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce, production,german angst,bifff,bifff 2015,Jörg Buttgereit,Michal Kosakowski,Andreas Marschall,Goran Mimica,Lola Gave,Axel Holst,Annika Strauss,Andreas Pape,Matthan Harris,Daniel Faust,Martina Schöne-Radunski,Dennis Staats,Milton Welsh,Désirée Giorgetti,Kristina Kostiv,Rüdiger Kuhlbrodt,Allemagne ,2015,Kosakowski Films,Final Girl,Make A Wish,Alraune

 

Note : 18/20

 

Bande-annonce :

Sites Internet :

Site Officiel

Facebook

Twitter

IMDB

 

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,photos,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce, production,german angst,bifff,bifff 2015,Jörg Buttgereit,Michal Kosakowski,Andreas Marschall,Goran Mimica,Lola Gave,Axel Holst,Annika Strauss,Andreas Pape,Matthan Harris,Daniel Faust,Martina Schöne-Radunski,Dennis Staats,Milton Welsh,Désirée Giorgetti,Kristina Kostiv,Rüdiger Kuhlbrodt,Allemagne ,2015,Kosakowski Films,Final Girl,Make A Wish,Alraune

 

 

 

 

08/09/2013

ERRORS OF THE HUMAN BODY: CRITIQUE,BANDE ANNONCE,PHOTOS ET INTERVIEW DU RéALISATEUR, ERON SHEEAN

 

 

ERRORS OF THE HUMAN BODY

Ciné,cinéma,infos ciné,infos cinéma, résumé,réalisateur,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce,producteur, interview , The New Machines, film,film d’horreur, Eron Sheean,Shane Danielsen,Michael Eklund,Karoline Herfurth,Tómas Lemarquis,Rik Mayal,Yusuke Yamazaki,Ulrich Meinecke,Iván González,Usha Rani,Vincent De Ville,Sienna Farall,Dina Welch, Allemagne,Etats-Unis, 2012,Instinctive Film, High5films,XYZ Films, Kurt Media,errors of the human body,drame,thriller,

Résumé :Dr Geoff Burton accède à ses fonctions dans un nouvel institut à Dresde, en Allemagne durant l’hiver.

Sa contribution aux projets importants de ses collègues, une régénération génique, a un potentiel miraculeux et pourra le sortir d’ une tragédie personnelle qui l'a hanté pendant des années.


Réalisateur:Eron Sheean

 

Scénariste:Eron Sheean,Shane Danielsen

 

Acteurs : Michael Eklund,Karoline Herfurth,Tómas Lemarquis,Rik Mayal,Yusuke Yamazaki,Ulrich Meinecke,Iván González,Usha Rani,Vincent De Ville,Sienna Farall,Dina Welch

 

Pays :Allemagne/Etats-Unis

 

Année : 2012

 

Durée:101 min.

 

Ciné,cinéma,infos ciné,infos cinéma, résumé,réalisateur,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce,producteur, interview , The New Machines, film,film d’horreur, Eron Sheean,Shane Danielsen,Michael Eklund,Karoline Herfurth,Tómas Lemarquis,Rik Mayal,Yusuke Yamazaki,Ulrich Meinecke,Iván González,Usha Rani,Vincent De Ville,Sienna Farall,Dina Welch, Allemagne,Etats-Unis, 2012,Instinctive Film, High5films,XYZ Films, Kurt Media,errors of the human body,drame,thriller,


 

Critique :

 

Un univers froid et dépouillé, une ambiance pesante, Errors Of The Human Body est la parfaite synthèse d’un accouplement pelliculé entre le cinéma de Cronenberg et la vague de cinema  de genre allemand début des années 2000 avec des films comme Anatomie (Stephan Ruzowitzky) ou encore Das Experiment (Olivier Hirschbiegel), le gore craspec en moins. 

Ceux qui veulent de l’action et des tripes, passez votre chemin. Le métrage d’Eron Sheean se révèle par une tension distillée durant sa durée. Le spectateur à l’instar de son personnage principal (un expat américain engagé par une grosse boite allemande) est plongé dans un monde inconnu et potentiellement dangereux. Un danger d’autant plus angoissant qu’il est totalement invisible mais perceptible. On se sent perdu dans un univers aseptisé.

Michael Eklund est bluffant dans son rôle de Dr Geoff Burton. Un être écorché et apathique mais totalement intrigant.

Nous transportant dans un univers à la lisière entre l’éthique et le scientifique, Sheean pose la question de l’humainemant acceptable. Jusqu’où la science peut-elle aller sous prétexte d’améliorer la condition de vie de l’homo sapiens sapiens? Un débat de société sans cesses réalimenté par les avancées technologiques fulgurantes.

D’une bauté froide, Errors Of The Human Body est formellement maitrisé. Les superbes cadres, et la photo gagent d’une qualité filmique impressionnante. Sheean propose à ses spectateur un spectacle à l’esthétique certes conventionnelle mais totalement bluffante pour un film indépendant.

 

Bref, hormis un rythme assez lent et une longueur de métrage inadaptée (plus court ça aurait été mieux), Errors Of The Human Body est un excellent film de genre. 

 

Ciné,cinéma,infos ciné,infos cinéma, résumé,réalisateur,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce,producteur, interview , The New Machines, film,film d’horreur, Eron Sheean,Shane Danielsen,Michael Eklund,Karoline Herfurth,Tómas Lemarquis,Rik Mayal,Yusuke Yamazaki,Ulrich Meinecke,Iván González,Usha Rani,Vincent De Ville,Sienna Farall,Dina Welch, Allemagne,Etats-Unis, 2012,Instinctive Film, High5films,XYZ Films, Kurt Media,errors of the human body,drame,thriller,

 

Note: 16/20

 

 

 

Bande Annonce :


 


Production:Instinctive Film, High5films,XYZ Films, Kurt Media

 

Sites Internet:

Site officiel

 

 

 

 

 

Interview (un peu décallée)du réalisateur et scénariste:Eron Sheean 

 

Ciné,cinéma,infos ciné,infos cinéma, résumé,réalisateur,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce,producteur, interview , The New Machines, film,film d’horreur, Eron Sheean,Shane Danielsen,Michael Eklund,Karoline Herfurth,Tómas Lemarquis,Rik Mayal,Yusuke Yamazaki,Ulrich Meinecke,Iván González,Usha Rani,Vincent De Ville,Sienna Farall,Dina Welch, Allemagne,Etats-Unis, 2012,Instinctive Film, High5films,XYZ Films, Kurt Media,errors of the human body,drame,thriller,


 

Fantasticmovies:Pourriez-vous vous présenter en quelques mots aux lecteurs de fantasticmovies?

 

Eron Sheean: Homme avec trop de testostérone menant à la calvitie qui rêve souvent de nager dans un lac. Oh, j’essaye de faire des films.

 

Fantasticmovies: Quel est le dernier film que vous avez vu qui vous a le plus marqué?

 

E.S.: Mad Max 2 parce que je ne l’avais pas vu depuis longtemps, et pour un australien c’est culturel de le regarder tous les 26 janvier. 

 

Fantasticmovies:Quelles sont vos influences en tant que cinéastes? 

 

E.S.: Il y en a trop, mais bien sûr Cronenberg, Bergman, Burger King, et tout ce qui a un «Berg». Sérieusement, mes influences sont larges et dépendent du projet sur lequel je suis. Parfois ce sont les paroles d’une chanson, un article de journal ou une oeuvre d’art.

J’essaye toujours d’aller voir des films et découvrir de nouveaux cinéastes car sinon on se mange la queue.

 

Fantasticmovies:Pouvez-vous définir Errors Of The Human Body en 5 mots?

 

E.S.: Noir, froid,obscur,interne,piaillement.

 

 

Fantasticmovies: Est-ce que la recherche génétique et l’éthique sont compatibles?

 

E.S.: Jusqu’à ce que quelque chose tourne mal...oui. 

 

Fantasticmovies: Des projets futurs?

E.S.: Il y en a deux: l’un se fait dans le désert australien autours d’une ville minière. C’est quelque sorte une histoire surréaliste de Marie Madeleine à propos de l’apocalypse. C’est assez brutal et étrange. L’autre, est un gros film de science fiction qui s’appelle The New Machines et dont l’histoire, qui traite de la nano technologie qui part en cacahuète, est ambitieuse.