30/04/2016

HEADLESS - CRITIQUE

 

HEADLESS

 

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,photos,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce, productuction,headless,Arthur Cullipher,Nathan Erdel,Todd Rigney,Shane Beasley,Kelsey Carlisle,Ellie Church,Dave Parker,Kaden Miller,Jennifer Lee,Haley Madison,Brian Williams,Matt Keeley,Emily Solt McGee,Jessica Schroeder,Olivia Arnold,Nathan Erdel,Ben Monticue,Magician Johnson,2015,etats unis,Forbidden Films,Gentleman Monster Productions,

 

Synopsis :  Dans ce slasher retrouvé datant de 1978, un tueur masqué assouvi ses fantasmes frénétiques de meurtre, de cannibalisme et de nécrophilie. Quand son passé tourmenté vient le hanter, il plonge encore plus dans la folie. Une jeune femme et son entourage en feront les frais.

 

Réalisateur: Arthur Cullipher

 

Scénaristes: Nathan Erdel,Todd Rigney

 

Acteurs:Shane Beasley,Kelsey Carlisle,Ellie Church,Dave Parker,Kaden Miller,Jennifer Lee,Haley Madison,Brian Williams,Matt Keeley,Emily Solt McGee,Jessica Schroeder,Olivia Arnold,Nathan Erdel,Ben Monticue,Magician Johnson

 

Pays : Etats Unis

 

Année :2015

 

Durée: 85 min.

 

Production: Forbidden Films,Gentleman Monster Productions

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,photos,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce, productuction,headless,Arthur Cullipher,Nathan Erdel,Todd Rigney,Shane Beasley,Kelsey Carlisle,Ellie Church,Dave Parker,Kaden Miller,Jennifer Lee,Haley Madison,Brian Williams,Matt Keeley,Emily Solt McGee,Jessica Schroeder,Olivia Arnold,Nathan Erdel,Ben Monticue,Magician Johnson,2015,etats unis,Forbidden Films,Gentleman Monster Productions,

Critique :

Si le nom de Schott Scrimer ne vous dit rien, il est grand temps de vous mettre à la page. Oubliez le cinoche phagocyté par le côté obscur du mercantilisme des studios qui ne cherchent qu'une chose: vous dépouiller des quelques euros. Les spectacles d'entertainment sans, mais avec beaucoup de fonds, y'en a marre. Si toi lecteur ( oui je me permets de te tutoyer) , tu as été déçu par tous ces derniers remakes et reboots " pompes à fric" qui vomissent leurs effets tonitruants dans des salles qui puent les chips et le popcorn certifié Monsanto, tu peux te tourner avec plus ou moins de confiance vers le cinéma indépendant. Défendues ardemment sur ce blog, les pellicules à petit budget et souvent auto produites sont un vivier de belles découvertes. Certes le cinéma indé de genre regorge de films aussi pourris que la vieille tartine oubliée depuis ta dernière soirée vidéo sous le canapé, mais tu tomberas parfois ( et même souvent si tu lis attentivement les articles de ce blog )sur des petites perles qui valent leur pesant d'huître. C'est le cas par exemple de l'excellent et effroyablement anxiogène Found (critique ici). Tu vas me dire, mais pourquoi diantre me parle-t-il ( enfin parler, j'ai la voix que tu me donnes dans ta tête ) d'un film déjà chroniqué aussi bon soit-il? Et bien cher lecteur, tout simplement par ce que le film de Schrimer est intimement lié au film critiqué ici.

Headless est la mise en abime, le film éponyme dans le film dont le tueur de Found est un fan.

Réalisé par Arthur Cullipher, qui était responsable des effets spéciaux sur le film de Schrimer, Headless s’inscrit dans le courant “revival” des 80’s tant dans son état d’esprit que dans son imagerie. Un peu de sérieux, mais surtout beaucoup de gaudriole sont au programme.

On y suit les méfaits d’un tueur en série masqué porté sur la décapitation,le cannibalisme et la nécrophilie. Tout un programme de dépravation servi par des effets gores “à l’ancienne” et une mise en scène à l’esthétique craspec. Renouant avec le style “Grindhouse”, le film nous replonge trente ans en arrière pour notre plus grand plaisir. La musique, l’ambiance, les effets outranciers et le scénario linéaire nous servent un “tout” cohérent enthousiasmant.

Certes, l’originalité du métrage et le jeu des acteurs parfois sur le fil laissent un gout d’inachèvement un peu désagréable, mais n’est-ce pas justement le but recherché par le cinéaste pour coller parfaitement avec son postula de départ qui est que Headless est un slasher indé de 1978 qui a été retrouvé? La fausse bande-annonce de Wolf Baby atteste de cette volonté de “facsimiler” une bande vintage.

Bref, Headless est une série b déroutante et dérangeante non dénuée d'humour, aux effets gores joliment outrageants qui met en scène un boogeyman charismatique et atypique friand de décapitations . A voir.

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,photos,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce, productuction,headless,Arthur Cullipher,Nathan Erdel,Todd Rigney,Shane Beasley,Kelsey Carlisle,Ellie Church,Dave Parker,Kaden Miller,Jennifer Lee,Haley Madison,Brian Williams,Matt Keeley,Emily Solt McGee,Jessica Schroeder,Olivia Arnold,Nathan Erdel,Ben Monticue,Magician Johnson,2015,etats unis,Forbidden Films,Gentleman Monster Productions,

Note : 15/20

 

Bande-annonce :

 

Sites Internet :

 

Facebook

Site officiel

IMDB

 

 

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,photos,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce, productuction,headless,Arthur Cullipher,Nathan Erdel,Todd Rigney,Shane Beasley,Kelsey Carlisle,Ellie Church,Dave Parker,Kaden Miller,Jennifer Lee,Haley Madison,Brian Williams,Matt Keeley,Emily Solt McGee,Jessica Schroeder,Olivia Arnold,Nathan Erdel,Ben Monticue,Magician Johnson,2015,etats unis,Forbidden Films,Gentleman Monster Productions,

 

 

 

 

 

26/04/2015

HONEYMOON (LUNA DE MIEL) (BIFFF2015): CRITIQUE

HONEYMOON (LUNA DE MIEL)

(BIFFF 2015)

 

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,photos,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce, production,bifff,bifff 2015,honeymoon,luna del miel,Diego Cohen,Marco Tarditi Ortega,Alberto Agnesi,Paulina Ahmed,Dunia Alexandra,Stephanie de la Cruz,Hector Kotsifaki,Mexique,2015,Grotesque,horror,horreur,thriller

Synopsis :Jorge, un médecin excentrique qui vit seul, kidnappe Isabel, sa jolie voisine. Il va la soumettre à une expérience violente de conditionnement pour faire d’elle sa femme.  

 

Réalisateur:Diego Cohen

 

Scénariste:Marco Tarditi Ortega

 

Acteurs principaux:Alberto Agnesi,Paulina Ahmed,Dunia Alexandra,Stephanie de la Cruz,Hector Kotsifakis

 

Pays : Mexique

 

Année :2015

 

Durée: 96 min.

 

Production:Grotesque

 

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,photos,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce, production,bifff,bifff 2015,honeymoon,luna del miel,Diego Cohen,Marco Tarditi Ortega,Alberto Agnesi,Paulina Ahmed,Dunia Alexandra,Stephanie de la Cruz,Hector Kotsifaki,Mexique,2015,Grotesque,horror,horreur,thriller

 

Critique : 

Film singulier au titre passe partout, Honeymoon a le potentiel d’une petite bombe à retardement qui vous explose en pleine figure alors que vous ne vous y attendiez pas. Car, malgré son schéma “classico classique” d’un torture porn lambda, le film ne se vautre pas dans la facilité en se gargarisant de scènes outrancières maintes fois vues à l’écran. Diego Cohen prend son temps pour installer et présenter ses personnages tout en ne dévoilant que le stricte nécessaire sur eux. Le tour de force narratif du métrage réside dans la façon dont le jeune réalisateur arrive à passer de l'intrigante bleuette à l’horreur transgressive sans pour autant dénaturer l’ensemble. Il parvient même à instaurer auprès du spectateur un sentiment ambigu de complicité malsaine avec le personnage du bourreau. 

Ce film de kidnapping/torture, projeté en première mondiale au BIFFF, met en scène un médecin énigmatique qui s’amourache d’une jolie joggeuse. Il fera en sorte que celle-ci ait confiance en lui. Après avoir été enlevée,la jeune femme se retrouve attachée à un lit dans une cave glauque et crasseuse. Lui, n’a qu’une seule envie, que celle-ci devienne de gré ou de force sa femme.

L’atmosphère du film s'alourdit au fur et à mesure que l’action se déroule. Jorge (Hector Kotsifakis), le kidnappeur est terrifiant et attachant à la fois, tandis qu’ Isabel (Paulina Ahmed), la victime est fragile mais battante. Des personnages hauts en couleur, aux personnalités ambiguës, qui apportent au film l’empathie nécessaire, ce qui renforce le climat de terreur installé crescendo . On souffre avec Isabel mais on ne peut s'empêcher de prendre en pitié ce salopard de Jorge. Diego Cohen est un petit malin qui est arrivé à impliquer ses spectateurs dans son film. Les scènes de tortures en deviennent d’autant plus éprouvantes (mention spéciale à un très bel épluchage de doigts). 

Techniquement, la mise en scène de Cohen à l’esthétique épurée et sans falbalas est percutante. Elle s’efface pour mettre en avant le jeu particulièrement convaincant de ses acteurs mais aussi, magnifie les scènes “choc” en évitant le grand-guignolesque grace à son aspect “cinéma vérité”.

Bref,Diego Cohen,jeune réalisateur prometteur élève son humble torture porn , au stade de petit chef d’oeuvre du genre. Honeymoon, véritable tour de force surprenant, est à la fois choquant et attachant. Il ne laissera pas indifférent le curieux qui tentera sa vision . Le Mexique est-il la nouvelle patrie du cinéma fantastique?      

   

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,photos,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce, production,bifff,bifff 2015,honeymoon,luna del miel,Diego Cohen,Marco Tarditi Ortega,Alberto Agnesi,Paulina Ahmed,Dunia Alexandra,Stephanie de la Cruz,Hector Kotsifaki,Mexique,2015,Grotesque,horror,horreur,thriller

 

Note : 18/20

 

Bande-annonce :

 

 

 

Site Internet :

IMDB

 

 

 

 

 

 

 

 

10/04/2015

GERMAN ANGST : CRITIQUE (BIFFF 2015)

GERMAN ANGST

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,photos,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce, production,german angst,bifff,bifff 2015,Jörg Buttgereit,Michal Kosakowski,Andreas Marschall,Goran Mimica,Lola Gave,Axel Holst,Annika Strauss,Andreas Pape,Matthan Harris,Daniel Faust,Martina Schöne-Radunski,Dennis Staats,Milton Welsh,Désirée Giorgetti,Kristina Kostiv,Rüdiger Kuhlbrodt,Allemagne ,2015,Kosakowski Films,Final Girl,Make A Wish,Alraune

 

 

 

Synopsis : Ayant comme fil rouge des images d’un Berlin à l’architecture effrayante, German Angst s’articule autour de trois histoires mêlant amour,sexe et mort.

 

Réalisateurs:Jörg Buttgereit,Michal Kosakowski,Andreas Marschall

 

Scénaristes:Jörg Buttgereit,Andreas Marschall,Goran Mimica. 

 

Acteurs principaux:Lola Gave,Axel Holst,Annika Strauss,Andreas Pape,Matthan Harris,Daniel Faust,Martina Schöne-Radunski,Dennis Staats,Milton Welsh,Désirée Giorgetti,Kristina Kostiv,Rüdiger Kuhlbrodt.

 

Pays :Allemagne 

 

Année :2015

 

Production:Kosakowski Films

 

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,photos,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce, production,german angst,bifff,bifff 2015,Jörg Buttgereit,Michal Kosakowski,Andreas Marschall,Goran Mimica,Lola Gave,Axel Holst,Annika Strauss,Andreas Pape,Matthan Harris,Daniel Faust,Martina Schöne-Radunski,Dennis Staats,Milton Welsh,Désirée Giorgetti,Kristina Kostiv,Rüdiger Kuhlbrodt,Allemagne ,2015,Kosakowski Films,Final Girl,Make A Wish,Alraune

 

Critique : 

 

Les noms de Buttgereit et de Kosakowski sonnent comme une symphonie du macabrement gore à l'oreille du fantasticophile nostalgique. Retrouver donc les noms de tels réalisateurs cultes à l'affiche d'un film ne peut qu'éveiller la curiosité. Une curiosité qui va être largement récompensée tant German Angst tient ses implicites promesses.

Les 3 segments extrêmement anxiogènes,réalisés par  Jörg Buttgereit,Michal Kosakowski et Andreas Marschall, qui composent ce film à sketches, sont chacun à leur manière percutants. Pas de baisse de régime comme c'est souvent le cas dans les anthologies. 

Le premier segment met en scène une jeune fille à l'apparente inoffensivité mais qui s'avérera d'une énorme cruauté. Réalisé par Buttgereit , Final Girl est froid , sobre et chirurgical dans sa mise en scène et ses effets gores. La gamine qui joue le rôle principale (Lola Gave) est aussi charismatique que sa beauté est innocente. Il n'est pas sans rappeler le Hard Candy de David Slade. 

Le deuxième segment,Make A Wish, réalisé par Michal Kosakowski  nous conte les mésaventures d'un jeune couple sourd et muet, qui se verra harceler et torturer par une sale bande de nazillons perverse et violente. Kosakowski  intègre dans son film un élément fantastique issu de l’univers cartoonesque: l’interversion de personnalités. Le metteur en scène nous sert un savant mélange de fantastique et de cinéma vérité brut de décoffrage. Les scènes de violence sont percutantes et les acteurs carrément bluffants. 

On change quelque peu de registre esthétique avec Alraune, d’Andreas Marschall, qui suit la lente descente aux enfers d’un photographe, qui, par l’entremise d’une callgirl rencontrée en boite de nuit, intègre une société secrète fétichiste. Stylisé et agrémenté de quelques idées scéniques farfelues, ce segment se démarque des deux autres par son traitement plus académiquement cinématographique.On ressent dans ce court les influences très nettes du giallo pour son aspect visuel mais aussi de Society, de Brian Yuzna pour sa thématique. Marshall nous offre, en plus une très belle scène d’amour gore monstrueuse .

C’est avec cette dernière bobine que ce clôt ce German Angst à l'enthousiasme morbide qui se permet en plus quelques moments satiriques des plus dérangeants. 

 

Bref, German Angst est une belle surprise féroce et stylisée. Un film à sketches mordant, intelligent et bougrement efficace qui entérine l’énorme talent pas assez reconnu de ses auteurs. 

Pour les curieux, le film sera projeté au BIFFF le 14 avril 2015.    

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,photos,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce, production,german angst,bifff,bifff 2015,Jörg Buttgereit,Michal Kosakowski,Andreas Marschall,Goran Mimica,Lola Gave,Axel Holst,Annika Strauss,Andreas Pape,Matthan Harris,Daniel Faust,Martina Schöne-Radunski,Dennis Staats,Milton Welsh,Désirée Giorgetti,Kristina Kostiv,Rüdiger Kuhlbrodt,Allemagne ,2015,Kosakowski Films,Final Girl,Make A Wish,Alraune

 

Note : 18/20

 

Bande-annonce :

Sites Internet :

Site Officiel

Facebook

Twitter

IMDB

 

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,photos,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce, production,german angst,bifff,bifff 2015,Jörg Buttgereit,Michal Kosakowski,Andreas Marschall,Goran Mimica,Lola Gave,Axel Holst,Annika Strauss,Andreas Pape,Matthan Harris,Daniel Faust,Martina Schöne-Radunski,Dennis Staats,Milton Welsh,Désirée Giorgetti,Kristina Kostiv,Rüdiger Kuhlbrodt,Allemagne ,2015,Kosakowski Films,Final Girl,Make A Wish,Alraune