12/03/2015

BLOOD LAKE :ATTACK OF THE KILLER LAMPREYS:CRITIQUE

 

BLOOD LAKE :ATTACK OF THE KILLER LAMPREYS

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,photos,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce, productuction,blood lake,blood lake attack of the killer lampreys,James Cullen Bressack,Anna Rasmussen,Delondra Williams,Shannen Doherty,Jason Brooks,Zack Ward,Christopher Lloyd,Ciara Hanna,Koosha Yar,Fred Stoller,Rachel True,Jeremy Wade,Susie Abromeit,Jody Barton,Nicholas Adam Clark,Mark Christopher Lawrence,Mike Jerome Putnam,Gerald Webb,Delondra Williams,Etats-Unis,2014,The Asylum, Tiki Terrors,horror,horreur,lake,lac,wheed whacker, mauvaie herbe,underwater kiss, baisé sous l’eau,town hall,hotel de ville,

 

Synopsis :  Après avoir décimé la population de poissons, des milliers de lamproies affamées s’attaquent à la population d’une petite bourgade calme qui jouxte un lac. La communauté va devoir se battre pour rester en vie.

 

Réalisateur: James Cullen Bressack

 

Scénariste: Anna Rasmussen,Delondra Williams

 

Acteurs:Shannen Doherty,Jason Brooks,Zack Ward,Christopher Lloyd,Ciara Hanna,Koosha Yar,Fred Stoller,Rachel True,Jeremy Wade,Susie Abromeit,Jody Barton,Nicholas Adam Clark,Mark Christopher Lawrence,Mike Jerome Putnam,Gerald Webb,Delondra Williams

 

Pays :Etats-Unis

 

Année :2014

 

Durée: 87 min.

 

Production: The Asylum, Tiki Terrors

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,photos,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce, productuction,blood lake,blood lake attack of the killer lampreys,James Cullen Bressack,Anna Rasmussen,Delondra Williams,Shannen Doherty,Jason Brooks,Zack Ward,Christopher Lloyd,Ciara Hanna,Koosha Yar,Fred Stoller,Rachel True,Jeremy Wade,Susie Abromeit,Jody Barton,Nicholas Adam Clark,Mark Christopher Lawrence,Mike Jerome Putnam,Gerald Webb,Delondra Williams,Etats-Unis,2014,The Asylum, Tiki Terrors,horror,horreur,lake,lac,wheed whacker, mauvaie herbe,underwater kiss, baisé sous l’eau,town hall,hotel de ville,

Critique : 

Bressack commence à gravir les échelons de la reconnaissance. Il réalise pour The Asylum ( ok ce n'est pas encore la grande classe mais c'est un début ) un film de monstres peuplé d'anguilles tueuses (des lamproies pour les pointilleux). Après une intro faite de belles images aériennes , on se prend un sacré coup de vieux en découvrant Shannen Doherty, un brin bouffie, qui cachetone dans son rôle de mère de famille au foyer. Elles sont loins les années Beverly Hills et Charmed. Se croisent aussi d'autres stars défraîchies comme Zack Ward(Freddy Contre Jason) et Christopher Lloyd (la franchise: Retour Vers Le Futur).

Si vous admirez les travaux précédents du réalisateur , James Cullen Bressack, passez votre chemin sur celui-ci. Oubliez son style " rentre dedans". Le metteur en scène nous sert une péloche insipide , certes relativement bien faite techniquement mais qui manque sérieusement d'audace. On aurait pu s'attendre du réalisateur quelques moments de bravoure provocants, mais en lieu et place, le film nous abreuve de bons sentiments jusqu'à l'indigestion. Pour ne rien gâcher, la musique de téléfilm "Disney" et le scénario qui accumule les inepties auront tôt fait d'enterrer cette série B dans les bas fonds de la V.O.D .

Bref, Blood Lake Attack: Of The Killer Lampreys déconcertera les fans de son réalisateur, qui, en bon faiseur, nous sert un film de commande sans aspérités et mal scénarisé, totalement en deçà des capacités du gaillard. Bressack aurait-il vendu son âme torturée aux dictats d'un cinéma d'exploitation mercantile? Wait and see.

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,photos,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce, productuction,blood lake,blood lake attack of the killer lampreys,James Cullen Bressack,Anna Rasmussen,Delondra Williams,Shannen Doherty,Jason Brooks,Zack Ward,Christopher Lloyd,Ciara Hanna,Koosha Yar,Fred Stoller,Rachel True,Jeremy Wade,Susie Abromeit,Jody Barton,Nicholas Adam Clark,Mark Christopher Lawrence,Mike Jerome Putnam,Gerald Webb,Delondra Williams,Etats-Unis,2014,The Asylum, Tiki Terrors,horror,horreur,lake,lac,wheed whacker, mauvaie herbe,underwater kiss, baisé sous l’eau,town hall,hotel de ville,

 

Note : 10/20

 

Bande-annonce :

Site Internet :

 

IMDB

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



27/09/2013

HELL'S BELLES: CRITIQUE, BANDE ANNONCE, PHOTOS ET INTERVIEW DU RéALISATEUR CHRISTIAN ACKERMAN

HELL’S BELLES

Ciné,cinéma,infos ciné,infos cinéma, résumé,réalisateur,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce,producteur, interview , interview de Christian Ackerman, Chuck Foster, Black Box TV, Christian Ackerman,James Cavlo,Buffy Dakan,Paul Gebeau,Bonjah Kele,Trista Robinson,Ariel Teal Toombs,court métrage,horreur,monstre,filles sexy,chasseuse, Etats-Unis, Bludgeoned Films,Hell’s Belles,short,comedy,horror

Résumé : Alors qu’elles se rendent dans un bar, deux amies spécialistes de l’occulte inexpérimentées, Adria et Helena sont contactées pour sauver une adolescente des griffes d’un démon venu de l’enfer.Elles devront utiliser leur peu de connaissance en démonologie pour trouver comment l’arrêter.

 

Réalisateur:Christian Ackerman

 

Scénariste:Christian Ackerman

 

Acteurs :James Cavlo,Buffy Dakan,Paul Gebeau,Bonjah Kele,Trista Robinson,Ariel Teal Toombs

 

Pays :Etats-Unis

 

Année : 2012

 

Durée: 15 min

 

Production: Bludgeoned Films

 

Critique :

 

Ciné,cinéma,infos ciné,infos cinéma, résumé,réalisateur,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce,producteur, interview , interview de Christian Ackerman, Chuck Foster, Black Box TV, Christian Ackerman,James Cavlo,Buffy Dakan,Paul Gebeau,Bonjah Kele,Trista Robinson,Ariel Teal Toombs,court métrage,horreur,monstre,filles sexy,chasseuse, Etats-Unis, Bludgeoned Films,Hell’s Belles,short,comedy,horror


 

Le spectateur, même aguerri peut souvent être surpris par la qualité cinématographique d’oeuvres indépendantes à petit budget.

Hell’s Belles est un court métrage de Christian Ackerman qui fait partie de ces petites pépites faites par et pour l’amour du cinéma. Photo parfaite, montage enjoué, acteurs convaincants (et sexy), son nickel et musique entrainante, Ackerman nous fait une démonstration de technicité.

Comme pour un bon plat au resto qui se dévore d’abord avec les yeux, l’esthétique travaillée d’un  film est primordiale pour accrocher l’oeil et attirer l’attention. Ca le réalisateur l’a très bien compris en nous servant sa comédie horrifique dans un très bel écrin. Les quelques menus défauts tels que le trop de blabla, l’attitude clownesque du monstre (alors que son maquillage est parfait, rappelant la créature de Jeepers Creepers) et un rythme pas trop soutenu, sont très vite oubliés.

Bref, Hell’s Belles est une comédie grindhouse d’horreur rondement menée à l’image des rondeurs aguichantes de ses héroïnes.

 

Ciné,cinéma,infos ciné,infos cinéma, résumé,réalisateur,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce,producteur, interview , interview de Christian Ackerman, Chuck Foster, Black Box TV, Christian Ackerman,James Cavlo,Buffy Dakan,Paul Gebeau,Bonjah Kele,Trista Robinson,Ariel Teal Toombs,court métrage,horreur,monstre,filles sexy,chasseuse, Etats-Unis, Bludgeoned Films,Hell’s Belles,short,comedy,horror

 

 

Note: 16/20

 

 

 

Bande-annonce :

 

 

Hell's Belles-Trailer from Bludgeoned Films on Vimeo.

 

 

Sites Internet:

Site officiel

Page Facebook

Twitter


 

 

 

 

 

Interview du réalisateur et scénariste:Christian Ackerman

 

Ciné,cinéma,infos ciné,infos cinéma, résumé,réalisateur,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce,producteur, interview , interview de Christian Ackerman, Chuck Foster, Black Box TV, Christian Ackerman,James Cavlo,Buffy Dakan,Paul Gebeau,Bonjah Kele,Trista Robinson,Ariel Teal Toombs,court métrage,horreur,monstre,filles sexy,chasseuse, Etats-Unis, Bludgeoned Films,Hell’s Belles,short,comedy,horror


Fantasticmovies:Pourriez-vous vous présenter en quelques mots aux lecteurs de fantasticmovies?

 

Christian Ackerman: Je suis un réalisateur/scénariste de films d’horreur vivant à Los Angeles. L’année passée, j’ai réalisé un court métrage qui se nomme Hell’s Belles at qui continue à faire le tour des festivals. J’en ai écrit une version longue avec mon pote Chuck Foster et nous espérons en trouver le financement bientôt. J’adore tuer des gens artistiquement parlant biensur.

 

Fantasticmovies: Quel est le dernier film que vous avez vu qui vous a le plus marqué?

 

C.A.: Je dirais le docummentaire The Imposter qui est sorti l’année passée. C’est l’histoire incroyable et sombre d’une famille dont le fils est porté disparu. C’est tout ce que je peux dire sans spoiler l’histoire du film.

 

Fantasticmovies:Pouvez-vous définir Hell’s Belles en 5 mots?

 

C.A.: Déchire, sympa, démon, combattre, gonzesses.

 

Fantasticmovies: Pourriez-vous faire un acrostiche avec les lettres de Hell’s Belles?

 

C.A.: Hell is my firey home

Enter if you dare

Lovely little mortals

Lay down before me there

Seal your fate in my tomb of doom!

 

 

Beleth is my name

Everyone must bow to me

Ladies of the night

Let me into your world

Evoke my name and forever

Submit to my vast power

 

Traduction:

 

L’enfer est ma maison de feu

Entrez si vous osez

Chaemants petits mortels

Prosternez-vous devant moi

Scellez votre desin dans ma tombe de malheur.

 

Beleth est mon nom

Tout le monde doit s’incliner devant moi

Femmes de la nuit

Laissez moi entrer dans votre monde

Evoquez mon nom pour toujours

Soumissez-vous à mon grand pouvoir.

 

Fantasticmovies: Quelles sont vos influences en tant que cinéaste?

 

C.A.:Quand il s’agit d’horreur, rien ne m’inspire plus que l’obscurité. La vraie obscurité, les coins sombres de l’esprit, et les arts sombres. L’inconnu. Une mort prématurée. En fait tout ce que je vois m’inspire. En tant que réalisateur, je crée des univers, j’essaye donc d’observer ce qui se trouve autours de moi et de me l’approprier pour le recréer. Je n’ai pas à proprement parler de réalisateur favorit, tous m’inspirent les bons comme les mauvais.

 

Fantasticmovies: Des projets futurs?


C.A.: Je viens de finir un projet pour Black Box TV  sur Youtube. C’est un court métrage sur une adolescente qui invoque les fantomes pour le plaisir d’être possédée.

Fantasticmovies:Un mot pour la fin?

 

C.A.: Merci de m’avoir interviewé et promu mon travail. J'ai vraiment hâte de faire plus de films pour les amateurs d'horreur du monde!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

04/07/2013

SLASHER HOUSE: CRITIQUE,PHOTOS,BANDE ANNNONCE

SLASHER HOUSE

Ciné,cinéma,infos ciné,infos cinéma, résumé,réalisateur,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce,producteur,Mj Dixon, Eleanor James,Adam Williams,Wellington Grosvenor,Andrew M. Greenwood,Alex Grimshaw, Mycho Entertainment Group,horror,horreur,slasher house,sexy, Maurice Devereaux, Paul Verhoeven,

Résumé :Red,une jeune femme, se réveille dans une cellule d’une prison abandonnée. Elle ne sait pas ce qu’elle fait là.Après avoir exploré son nouvel environnement, elle se rend compte qu’elle n’est pas seule, en fait elle est enfermée avec les plus célèbres serial killers du monde. 

 

 

Réalisateur:Mj Dixon

 

Scénaristes:Mj Dixon

 

Acteurs : Eleanor James,Adam Williams,Wellington Grosvenor,Andrew M. Greenwood,Alex Grimshaw,...

 

Pays :Angleterre

 

 

Année : 2012

 

Durée:85 min.


 

Ciné,cinéma,infos ciné,infos cinéma, résumé,réalisateur,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce,producteur,Mj Dixon, Eleanor James,Adam Williams,Wellington Grosvenor,Andrew M. Greenwood,Alex Grimshaw, Mycho Entertainment Group,horror,horreur,slasher house,sexy, Maurice Devereaux, Paul Verhoeven,


 

Critique :

 

Petit film indé à l’aspect «arty» un peu trop voyant (la monochromie verte des images fait mal aux yeux), Slasher House aurait tôt fait de rebuter le spectateur qui s'arrêterait à ce simple artifice formel.Heureusement, le film de Mj Dixon arrive à captiver grâce notamment à un scripte bien ficelé quoique déjà vu. Pour le situer, disons qu’il se trouve dans la même lignée qu’un film comme Slashers de Maurice Devereaux, lui -même reprenant l’idée du génial Running Man de Paul Verhoeven mais avec  le budget d’un bon gros Z. Ca ne vous tente pas? Mais si, mais si.

La force de Slasher House réside dans sa narration rappelant celle d’un jeu vidéo. Le spectateur est embarqué avec le personnage principal amnésique dans un dédale peuplé de tueurs en séries et autres barges du genre. L'héroïne du film devra résoudre des énigmes et se battre telle l’avatar d’un jeu d’horreur. Cette impression «vidéoludique» est renforcée par une caméra assez proche de ses personnages, une construction en niveaux dont chacun aurait son boss et des flashbacks évoquant des cinématiques. 

Niveau technique, Dixon emballe honnêtement son métrage. Mention spéciale aux effets sonores et à la bande son tonitruants ainsi qu'aux effets gores bien rendus. Dommage que le son des dialogues en prise directe ternit quelque peu ce film de bonne facture.

Les acteurs quant à eux sont assez bons, si l’on omet tout de même un surjeu parfois pesant.

  

 

Bref,Slasher House est une bonne petite surprise à la croisée des genres dont la générosité pâlie à quelques scories dues à sa condition de petit budget. 


 

Ciné,cinéma,infos ciné,infos cinéma, résumé,réalisateur,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce,producteur,Mj Dixon, Eleanor James,Adam Williams,Wellington Grosvenor,Andrew M. Greenwood,Alex Grimshaw, Mycho Entertainment Group,horror,horreur,slasher house,sexy, Maurice Devereaux, Paul Verhoeven,



Note: 15/20

 

 

Bande Annonce :

 

 

 

 

 

Production:Mycho Entertainment Group

 

Sites Internet: mycho.co.uk

                  facebook.com/slasherhouse