13/06/2014

VU AU BIFFF:LORD OF TEARS

 

 

 

VU AU BIFFF:LORD OF TEARS

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce,lord of tears, Lawrie Brewster, Sarah Daly, David Schofield,Alexandra Hulme,Euan Douglas,Jamie Scott Gordon,Alan Ireby,Neil Cooper,Nancy Joy Page,Graham Robertson,Jock Ferguson, Angleterre, 2013,drama,horror,drame,horreur,

 

Résumé :Prof de littérature le jour, James a une vie nocturne plutôt agitée : oh, pas du genre à aller draguer sur la piste du Pacha et terminer en after chez Michou. Non. James cauchemarde. Il a beau se faire une tisane devant l’intégrale de Miss Marple, ça ne rate jamais : chaque nuit, l’homme-hibou vient lui curer ses orifices avec ses serres effrayantes. Mais, à la mort de sa mère, il a une révélation : et si son traumatisme était lié à un événement de son enfance, dans le manoir familial ? James décide alors de passer quelques jours sur place, histoire de remuer un peu la boue des souvenirs refoulés. L’endroit - encore plus gothique que Marylin Manson - s’y prête d’ailleurs à merveille : on s’attend à serrer le tentacule de Cthulhu derrière chaque porte tout en prenant des nouvelles de Betelgeuse au passage, c’est dire. Et si Eve, la charmante locataire de l’étable aménagée, aide à faire passer le temps entre deux cauchemars, James va vite se rendre compte que la curiosité est un très vilain défaut et les somnifères, la meilleure invention de tous les temps…(Copyright :Site officiel du Bifff) 

 

Réalisateurs:Lawrie Brewster

 

Scénaristes: Sarah Daly

 

Acteurs: David Schofield,Alexandra Hulme,Euan Douglas,Jamie Scott Gordon,Alan Ireby,Neil Cooper,Nancy Joy Page,Graham Robertson,Jock Ferguson

 

Pays :Angleterre

 

Année : 2013

 

Durée: 100 min.

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce,lord of tears, Lawrie Brewster, Sarah Daly, David Schofield,Alexandra Hulme,Euan Douglas,Jamie Scott Gordon,Alan Ireby,Neil Cooper,Nancy Joy Page,Graham Robertson,Jock Ferguson, Angleterre, 2013,drama,horror,drame,horreur,

 

Critique :

 

Avec sa succession de scènes aussi longues qu'inutiles, ses "acteurs" qui semblent avoir appris leur métier sur le tas ,Lord Of Tears est une belle déception. 

Rien n’est à garder dans ce film aux allures auteurisantes.  La mise en scène de Lawrie Brewster est plate et sans surprises, à la limite de l’amateurisme.

L'intrigue quant à elle est basique et sans imagination. 

La projection au BIFFF du film à été largement chahutée et huée, preuve en est  que les spectateurs courageux qui sont restés tout le long de la séance ont du combattre un ennui pesant. 

Lords Of Tears est un nanar intergalactique manquant totalement d’audace et de prise de risque. C’est plan plan, sans rythme et sans intrigue.

Il faudra attendre la fin du film pour, qu’enfin, un sursaut d'épouvante fasse tout de même son apparition. Malheureusement, ce ne sont pas ces quelques instants un peu flippants qui relèveront le film d’un k.o. artistique  

 

Bref, ne perdez pas votre temps et passez votre chemin. Ce navet mal cultivé vous donnera une indigestion.

 

 

 

Rédacteur: MV

 

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce,lord of tears, Lawrie Brewster, Sarah Daly, David Schofield,Alexandra Hulme,Euan Douglas,Jamie Scott Gordon,Alan Ireby,Neil Cooper,Nancy Joy Page,Graham Robertson,Jock Ferguson, Angleterre, 2013,drama,horror,drame,horreur,

 

 

Note : 6/20

 

Bande annonce:

 

Sites Internet :

Page Facebook

 

 

Site officiel

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

09/06/2014

VU AU BIFFF:RETURN TO NUKE’EM HIGH VOLUME 1

 

 

 

VU AU BIFFF:RETURN TO NUKE’EM HIGH VOLUME 1

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce,return to nuke em high,Lloyd Kaufman,Travis Campbell,Casey Clapp,Derek Dressler, Aaron Hamel, Asta Paredes,Catherine Corcoran,Vito Trigo,Clay von Carlowitz,Zac Amico,Mike Baez,Tara E. Miller,Lemmy,Michael C. Schmahl,Jeff Lasky,Jess Mills,Lloyd Kaufman,Babette Bombshell,John Renna,Ashley A. Chris,troma, Etats Unis, 2013,comedy,horror,sci-fi,comédie,horrreur,sf,satire,campy,gore,shock humor,sequel,bifff

Résumé :Ah, le collège de Tromaville ! On dirait qu’il a retrouvé un peu de lustre, 28 ans après son petit dérapage nucléaire… Paraît même qu’ils ont remplacé l’infâme centrale par une usine d’aliments bio 100% organique qui fournit la pitance vert fluo à la cafétéria du collège. C’est pas sympa, ça ? Lauren, elle s’en fout un peu : elle est toute nouvelle dans cette école et elle aimerait bien se faire des amis dans le but de disserter sur sa sexualité ambivalente. Le problème, c’est qu’avant de parler saucisson ou abricot, elle va devoir faire face à une pandémie d’irradiations qui va transformer les gentils neuneus de la chorale en punks radioactifs (en même temps, bouffer des tacos qui brillent dans le noir, c’est pas très malin non plus). Autant dire que ces crétins gavés au plutonium vont se faire un malin plaisir à prendre leur revanche sur les footeux et autres débiles populaires du collège.(Copyright :Site officiel du Bifff) 

 

Réalisateur:Lloyd Kaufman

 

Scénaristes:Lloyd Kaufman,Travis Campbell,Casey Clapp,Derek Dressler, Aaron Hamel

 

Acteurs: Asta Paredes,Catherine Corcoran,Vito Trigo,Clay von Carlowitz,Zac Amico,Mike Baez,Tara E. Miller,Lemmy,Michael C. Schmahl,Jeff Lasky,Jess Mills,Lloyd Kaufman,Babette Bombshell,John Renna,Ashley A. Chris

 

Pays :Etats Unis

 

Année : 2013

 

Durée: 85 min.

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce,return to nuke em high,Lloyd Kaufman,Travis Campbell,Casey Clapp,Derek Dressler, Aaron Hamel, Asta Paredes,Catherine Corcoran,Vito Trigo,Clay von Carlowitz,Zac Amico,Mike Baez,Tara E. Miller,Lemmy,Michael C. Schmahl,Jeff Lasky,Jess Mills,Lloyd Kaufman,Babette Bombshell,John Renna,Ashley A. Chris,troma, Etats Unis, 2013,comedy,horror,sci-fi,comédie,horrreur,sf,satire,campy,gore,shock humor,sequel,bifff

Critique :

 

Fidèle à lui-même, en digne représentant de sa cultissime boite de prod. indépendante New-yorkaise, Lloyd Kaufman a fait le show lors de la présentation de son Return To Nuke Em High Volume 1 au BIFFF 2014. Un véritable clown déguisé en homme d’affaires (ou l’inverse), qui n’hésitera pas à mettre ses mains dans le cambuis, vendant avec sa femme des produits «Troma» sur un stand improvisé avant et après la séance de projection du film.

Devant un public déchainé et acquis à sa cause, Return To Nuke Em High Volume 1 n’a pas déçu son audience. Comme à son habitude, Kaufman nous ressert les ingrédients qui font mouche: du sang, du sexe, de l’humour super potache, le tout emballé dans un rythme effréné.

Du cinoche rock and roll qui revendique sa liberté de ton.

Le cinéma de Kaufman, au delà de ses délires gores et de son «outrencièreté», est une guérilla du mauvais gout contre l’establishment hollywoodien et ses dictats commerciaux.

Profondément humanistes et écologistes, les productions de Kaufman se servent des clichés de notre société et les amplifient au point de les rendre totalement ridicules. Se foutre de tout pour dénoncer dans la bonne humeur, voilà le crédo de Troma.  

Return To Nuke Em High Volume 1 est une suite «reboot» (c’est comme on veut) des deux Class Of Nuke Em High respectivement sortis en 1986 et 1991. Ce ne sont plus les déchets nucléaires mais la malbouffe servie à la cantine du lycée qui transforme les ados qui l’ingurgitent en mutants violants avides de sexe. L’histoire part dans tous les sens et, en fin de compte, peu importe.  Return To Nuke Em High Volume 1 est un exutoire marrant dans l’esprit «Troma». Les effets craspecs sont toujours aussi «mal» fichus, les acteurs hystériques et les paires de fesses et des seins à l’air libre. 

Kaufman sait ce qui plait à son public et le lui sert sur un plateau en gemolite.

Bref, Return To Nuke Em High Volume 1, à défaut d’être surprenant, ravira les fans de stransgressif comique. Une heure trente de pur bonheur délirant.   

 

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce,return to nuke em high,Lloyd Kaufman,Travis Campbell,Casey Clapp,Derek Dressler, Aaron Hamel, Asta Paredes,Catherine Corcoran,Vito Trigo,Clay von Carlowitz,Zac Amico,Mike Baez,Tara E. Miller,Lemmy,Michael C. Schmahl,Jeff Lasky,Jess Mills,Lloyd Kaufman,Babette Bombshell,John Renna,Ashley A. Chris,troma, Etats Unis, 2013,comedy,horror,sci-fi,comédie,horrreur,sf,satire,campy,gore,shock humor,sequel,bifff

 

 

Note : 16/20

 

Bande annonce:

 

Sites Internet :

Page Facebook

 

 

Site officiel

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

04/06/2014

VU AU BIFFF:ALL CHEERLEADERS DIE

 

 

 

VU AU BIFFF:ALL CHEERLEADERS DIE

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonceLucky McKee,Chris Sivertson, Caitlin Stasey ,Sianoa Smit-McPhee,Brooke Butler,Amanda Grace Cooper,Reanin Johannink,Tom Williamson,Chris Petrovski,Leigh Parker,Nicholas S. Morrison,Jordan Wilson,Felisha Cooper,Sidney Allison,Nadia Boceski,Simon Patrick Brown,Marc Chicoine, Etats-Unis,bifff,all cheerleaders die,comédie,comedy,horror,thriller,football,cheerleader,claim in title,

 

Résumé :Pour le coup, on vous prévient tout de suite : si vous espérez y voir des jeunes femmes aux mensurations à damner notre nouveau pape, des mini-jupes cousues dans des mouchoirs Kleenex, des échanges de fluides entre filles de sexe féminin, de la lingerie fine ou encore de généreux dons d’orgasme… C’est bien par ici que ça se passe ! Mais, au-delà de ces futilités somme toute bien primaires, c’est un véritable drame qui se noue ici : une bataille épique entre l’équipe de football, dont les muscles hypertrophiés vont de pair avec leur bonne gueule de chaînon manquant, et les pom-pom girls, manipulées par la machiavélique Maddy qui a quelques comptes à régler avec les deux clans. Maintenant, second avertissement : si vous espérez - en plus - voir des mortes-vivantes cannibales en push up Aubade et des parties de saute-mouton agrémentées de pièges à loup, ne rêvez pas. Quoique…(Copyright :Site officiel du Bifff) 

 

Réalisateurs:Lucky McKee,Chris Sivertson

 

Scénaristes:Lucky McKee,Chris Sivertson

 

Acteurs:Caitlin Stasey ,Sianoa Smit-McPhee,Brooke Butler,Amanda Grace Cooper,Reanin Johannink,Tom Williamson,Chris Petrovski,Leigh Parker,Nicholas S. Morrison,Jordan Wilson,Felisha Cooper,Sidney Allison,Nadia Boceski,Simon Patrick Brown,Marc Chicoine

 

Pays : Etats-Unis

 

Année : 2013

 

Durée: 90 min.

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonceLucky McKee,Chris Sivertson, Caitlin Stasey ,Sianoa Smit-McPhee,Brooke Butler,Amanda Grace Cooper,Reanin Johannink,Tom Williamson,Chris Petrovski,Leigh Parker,Nicholas S. Morrison,Jordan Wilson,Felisha Cooper,Sidney Allison,Nadia Boceski,Simon Patrick Brown,Marc Chicoine, Etats-Unis,bifff,all cheerleaders die,comédie,comedy,horror,thriller,football,cheerleader,claim in title,

 

Critique :

 

Lucky McKee et Chris Siverston nous servent un remake de leur propre film, un petit budget sorti en 2001. Tous les ingrédients de la bonne péloche de festival sont réunis : de la violence gratuite, du sang, du sexe,des ados en rut et un humour plus ou moins potache. 

All Cheerleaders Die met en scène un groupe de cheerleaders transformé en « zombies-sorcières-vampires » suite à un accident de la route. Elles sont liées entre elles par un sortilège et pour se sustenter, elles doivent boire du sang humain.

Un pitch de série B qui offre aux deux réals un sympathique terrain de jeu. All Cheerleaders Die ne se prend jamais au sérieux et offre un spectacle aux délires assumés d'ados attardés et au féminisme débridé.

Une petite cure de jouvence qui rappelle l'imagerie des années 1990. Côté casting : de la bombasse et du apollon athlétique qui se livrent une guerre des sexes des plus musclées. Les effets spéciaux sont parfois approximatifs (assumés ? bâclés ? ) mais entièrement (ou presque) numériques. Il n'y a rien à faire, mais une giclée de sang ordinateurisée, ça ne le fait pas.

 

Bref, All Cheerleaders Die ne casse pas la baraque mais offre un spectacle amusant, inventif et un brin satirique. Une petite bouffée de violence gratuite et sexy qui fait du bien. 

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonceLucky McKee,Chris Sivertson, Caitlin Stasey ,Sianoa Smit-McPhee,Brooke Butler,Amanda Grace Cooper,Reanin Johannink,Tom Williamson,Chris Petrovski,Leigh Parker,Nicholas S. Morrison,Jordan Wilson,Felisha Cooper,Sidney Allison,Nadia Boceski,Simon Patrick Brown,Marc Chicoine, Etats-Unis,bifff,all cheerleaders die,comédie,comedy,horror,thriller,football,cheerleader,claim in title,

 

Note :15/20

 

Bande annonce:

 

Sites Internet :

 

Site officiel

 

Page Facebook