20/10/2010

30 Jours De Nuit: Jours Sombres

30 Jours De Nuit: Jours Sombres

30 days of night, Dark days_DXS_3D.jpg


 

Résumé :

 

Près de douze mois se sont écoulés depuis qu’un groupe de vampires a décimé la population de la petite ville de Barrow pendant sa période de nuit annuelle de 30 jours. Rongée par la haine et le chagrin, en proie à de terribles cauchemars, Stella (Kiele Sanchez) a multiplié les voyages pour tenter de convaincre le reste du monde de l’existence des vampires. Rejetée, ridiculisée, elle est sur le point d’abandonner quand un groupe de paumés (Rhys Coiro, Diora Baird et Harold Perrineau) lui offre une chance de se venger de Lilith (Mia Kirshner), la reine vampire responsable de l’attaque sur Barrow et de la mort de son mari. N’ayant plus rien à perdre et plus rien à craindre, Stella plonge avec ses nouveaux compagnons dans les bas-fonds de Los Angeles, où elle ira jusqu’au bout d’elle-même pour empêcher le mal de frapper à nouveau


Réalisateur: Ben Ketai

 

Scénariste:  Steve Niles, Ben Ketai.


Acteurs : Kiele Sanchez /Harold Perrineau / Mia Kirshner / Diora Baird/  Rhys Coiro/ Katharine Isabelle/...

Pays : Etats -Unis

 

Année : 2010

 

Critique :

Séquelle du premier 30 Jours de Nuit de David Slade, 30 Jours de Nuit : Jours Sombres, reprend l’histoire un an après les massacres de Barrow. Stella Oleson, bien décidée à venger la mort de son mari et de ses amis, décide de révéler au monde entier l'existence des vampires. Hélas, les conférences et son livre n’ont que peu d'impacts sur le public. Elle rejoindra, malgré elle, un groupe de chasseurs de vampires déterminée à exterminer ces créatures sanguinaires.

 

 

Ben Ketai, le réalisateur, s’en sort avec les honneurs, respectant son cahier des charges tout en apportant une vision nouvelle à la franchise. Exit les paysages neigeux et désertiques de l’Alaska, 30 Jours de Nuit : Jours Sombres se déroule à Los Angeles. Les tons chauds des couleurs apportés par un soleil omniprésent lors des scènes de jour, remplacent les tons froids du premier opus.

30 Jours de Nuit : Jours Sombres est scénarisé par Steve Niles, le créateur du comics original, apportant le gage d’un respect de l’esprit du média d’origine.

 

Budget oblige, Ben Ketai, a du se débrouillé avec les moyens du bord pour réaliser un métrage potable. 

Casting moins prestigieux, composé entre autre de Kiele Sanchez qui s’en sort honnêtement en Stella (joué précédemment par Melissa George), un personnage écorché vif et combatif, Mia Kirsner en Lilith, sombre froide et impressionnante,  ou encore Rhys Coiro (Paul), Harold Perrineau(Todd), Katharine Isabelle(Stacey), la fine équipe de chasseurs de vampires, sans oublier Troy Ruptash(Agent Norris), flic ripou qui voue une fascination pour les vampires.

Ketai dirige ce petit monde correctement, les acteurs ne caricaturant pas leurs personnages.

Venons-en au clou du spectacle: les effets gores. Ben Ketai, n’hésite pas à faire couler l'hémoglobine dans des scènes violentes convaincantes. Le côté sauvage des vampires du premier métrage, se voit conforté dans cette suite faisant oublier au spectateur la monotonie des décors industriels.

 

Bref, DTV sacrément honnête, 30 Jours de Nuit : Jours Sombres , ravira les fans du premier opus. 

 

 Note : 16/20

 

 

Bande Annonce :

 



 

Distributeur: Sony Pictures Home Entertainment.

 

DVD : Image: 1.85/Son: Dolby Digital 5.1/Langues:Anglais,Français,Espagnol/Sous-titres:Français,Anglais,Néerlandais/Bonus: Commentaire du réalisateur. Featurette: «Le violent réalisme de Jours Sombres»


07/08/2008

30 Jours De Nuit: Les suceurs de sang

30 Jours De Nuit ( 30 Days Of Night)


30 jours de nuit 1

 Résumé 

Alaska, de nos jours. Au cœur de l’hiver, les habitants de la paisible ville de Barrow s’apprêtent à passer, comme tous les ans, un mois sans soleil. A la suite d’une série d’évènements étranges, Eben et Stella, les deux shérifs locaux, vont découvrir l’invraisemblable vérité. Un gang de vampires a investi la ville pour l’éradiquer de tous ses habitants. Eben, Stella et un petit groupe de survivants vont alors tenter de survivre jusqu’à l’aube.

 Acteurs principaux

 

Josh Hartnett :Sheriff Eden/Melissa George :Stella Oleson/Danny Huston:Marlow/Ben Foster:L’étranger/Mark Bone Junior:Beau/Mark Rendall: Jake

 30 jours de nuit 2

Critique

 

Le vampire au cinéma est souvent représenté de manière romantique, un être beau et dangereux à la fois, dont l’aspect « chasseur sanguinaire » est mis de côté pour privilégier les liens (de haine, où d’amour) qu’il entretient avec ses victimes et ceci peu importe le lieu ou l’univers du film dans lequel il est représenté.

30 Days Of Night fait fit de ce passé cinématographique et renouvelle un genre vampirique ultra codé.

Le réalisateur David Slade (Hard Candy), dont c’est le deuxième métrage montre un réel talent de metteur en scène. Son film nous présente des vampires loin de l’image qu’ils véhiculent d’ordinaire.

Les suceurs de sang, sont ici des êtres sauvages, sanguinaires, chassant en meutes qui ne montrent aucune compassion ni d’intérêt pour leurs victimes. Elles sont considérées comme du bétail.

30 jours de nuit 3
 

30 Jours de Nuits est tiré du roman graphique de Steve Niles qui fut crédité en tant que co-scénariste sur le film. Un des souhaits de David Slade  était, donc, de coller le plus possible au média d’origine.

Pour mettre en image cette histoire d’un groupe de vampires s’attaquant à une bourgade d’Alaska, plongée dans une nuit de 30 jours, la maison de production de Sam Raimi, Ghost House Picture, ne lésine pas sur les moyens en permettant à Slade de mettre en image ses idées les plus folles.


30 jours de nuit 4

Tourné en Nouvelle Zeelande, 30 Jours De Nuit s’offre le luxe de décors extérieurs en taille réelle, de tonnes de fausse neige et d’effets spéciaux signés par la firme Weta (Le Seigneur Des Anneaux).

30 jours de nuit 5

 

Slade et son équipe mettent tout en œuvre pour rendre le film beau et hargneux à la fois. Une sorte de mixe entre le film de John Carpenter, The Thing pour le côté  « survival » sous la neige et 28 Jours Plus Tard pour le côté speed des scènes d’action.

Tourné majoritairement de nuit, 30 Jours De Nuit est affublé d’une splendide photo mêlant habilement les tons de gris, de noir, de bleu, et bien sur de rouge. Le film est tout simplement beau à regarder.


30 jours de nuit 7

Venons-en au look des vampires. Intrigants et monstrueux, les maquillages discrets mais efficaces mettent en avant la sauvagesse des créatures.

 30 jours de nuit 6

Pour son « Survival horrifique » Slade mets ses personnages principaux dans des situations extrêmes. Obligés de se cacher sous peine d’être tués, le sheriff Eben et sa petite amie Stella s’occupent d’un groupe de survivants qui seront décimés les uns après les autres. Le réalisateur installe un suspense constant tout au long de son film accompagné de scènes d’action sanglantes (la scène de la petite fille vampire est impressionnante). Décapitations, éventrements et tête explosées parsèment le film sans pour autant le rendre ridiculement gore.

Ca charcute sec mais pas dans l’excès.

 30 jours de nuit 8

Bref, 30 Jours De Nuit mérite d’être visionné.

 

Killg

 

Cote : 17/20

 

Bande Annonce