11/04/2014

UN DESSINATEUR/UN FILM/ UN DESSIN: GUILLAUME GUEDRE

 

UN DESSINATEUR/UN FILM/ UN DESSIN

 

 

Dans cette rubrique,Fantasticmovies vous invite à un choc des cultures. Des auteurs/illustrateurs vous proposent,via un dessin original (réalisé expressément pour l’occasion) de pénétrer leur univers sous l’angle cinématographique. Un exercice de style dans lequel ils doivent illustrer un film de genre qui les a interpelé.

C’est Guillaume Guedre qui s’y colle en illustrant le film le plus controversé de ses dernières années : The Human Centipede.

 

 

L’auteur: Guillaume Guedre

 

Nom: Guedre

 

Prénom:Guillaume

 

Naissance:Mai 1988

 

Site internet:  www.guillaumeguedre.com

Biographie:

Guillaume Guedre est un potentiel futur professeur des écoles. Il  est passionné de dessin et de bande dessinée depuis qu’il a l'âge de les lire. Il fait aussi du théâtre d'impro et de la basse.

 

The Illustration (rien que pour vos yeux)

BD,bd,bande dessinée,illustration,dessin,dessinateur,scénariste,critique,album,série, The Human Centipede, Guillaume Guedre,dessin original,cinema,cine

 

Explication de l’illustration par l’auteur:

Mon illustration représente une scène du film The Human Centipede, premier du nom, film que j'ai trouvé très glauque et malsain dans l'idée.

Dans cette scène, le méchant de l'histoire, un vieux chirurgien allemand, explique aux trois jeunes gens ce qu'il compte faire d'eux, explication appuyée par un schéma on ne peut plus explicite projeté au mur.

 

 

Interview deGuillaume Guedre

Fantasticmovies:Quel est le dernier film que vous avez vu qui vous a le plus marqué?

Guillaume Guedre : Conjuring, Les Dossiers Warren

 

Fantasticmovies: Quelles sont vos influences en tant que dessinateur?

Guillaume Guedre : Ma plus grosse influence est Bill Watterson, auteur de Calvin et Hobbes. Il y a aussi Boulet, Manu Larcenet ou Simon Léturgie, auteur de Spoon et White.

 

Fantasticmovies: Quelle est votre plus grande peur?

Guillaume Guedre : Quand j'étais petit, ma plus grande hantise était d'être enterré vivant.

En vieillissant, je crois que c'est la solitude qui me fait le plus peur.

 

Fantasticmovies: Comics, bd européennes ou mangas?

Guillaume Guedre : Je lis de tout ! Pas mal de BDs européennes, fan de One Piece, et à fond sur The Walking Dead (le comic, pas la série tv qui ne mérite même pas ce nom, à mon sens).

 

 

Fantasticmovies: Quels sont vos projets?

Guillaume Guedre : Etre prof ! Ou en tout cas, me stabiliser professionnellement, pour pouvoir me focaliser sur mes projets BD et artistiques.

 

Fantasticmovies: Est-il facile de trouver son style en tant que dessinateur tout en restant original?

Guillaume Guedre : Question délicate. Je pense qu'avec du temps, du travail, de la patience et de la passion, cela vient tout seul.

 

Fantasticmovies: Que pensez-vous de la bd numérique?

Guillaume Guedre : Je fais partie de la nouvelle génération d'auteurs qui l'utilise, je ne peux donc qu'approuver dans le sens où de jeunes auteurs peuvent montrer sur le net ce qu'ils savent produire, et avoir un retour de leur lectorat. Mais à l'heure actuelle, la bd numérique est assez restreinte (même le turbo média reste pour moi assez gadget). La BD traditionnelle a encore de beaux jours devant elle.

 

Fantasticmovies: Un conseil de dessinateur?

Guillaume Guedre : Je me considère comme un amateur, ce serait très présomptueux de ma part d'oser donner des conseils.

 

Fantasticmovies:Votre bd de chevet?

 

Guillaume Guedre : Il y en a tellement ! Entre autres, "The Walking Dead" et "One Piece".

 

 

Fantasticmovies: Un coup de coeur artistique?

 

Guillaume Guedre : Ca ne concerne plus la BD, mais les artistes et humoristes qu'on trouve sur youtube: Suricate, Studio Bagel, La Ferme Jerome. C'est souvent drôle, ça renouvelle le genre, bref je suis tout ça de très prêt !

 

 

 

 

 

 

 

09/04/2014

UN DESSINATEUR/UN FILM/ UN DESSIN : Leonard

UN DESSINATEUR/UN FILM/ UN DESSIN

 

 

Dans cette rubrique,Fantasticmovies vous invite à un choc des cultures. Des auteurs/illustrateurs vous proposent,via un dessin original (réalisé expressément pour l’occasion) de pénétrer leur univers sous l’angle cinématographique. Un exercice de style dans lequel ils doivent illustrer un film de genre qui les a interpelé.

C’est Leonard qui s’y colle avec une planche d’Indiana Jones.

 

L’auteur: Leonard

 

Nom:Leonard

 

 

Naissance:Vers les années 1980

 

Blog:  http://sorspassanstonslip.blogspot.fr/

 

The Illustration (rien que pour vos yeux)

 BD,bd,bande dessinée,illustration,dessin,dessinateur,scénariste, Leonard,interview,interview de Leonard,cinéma bd,bd cinéma, dessin,exclusivité,ciné,illustration, illustration de film,illustration originale, Indiana Jones Et La Dernière Croisade

 

Explication de l’illustration par l’auteur:

«Indiana Jones Et La Dernière Croisade est certainement l'un des films qui m'a le plus marqué dans mon enfance. Après l’avoir vu, j’ai voulu devenir Archéologue pour tabasser du nazi. Ce n'est qu'en grandissant que je me suis rendu compte qu'il n'y avait plus de nazis et qu'archéologue est un boulot où l'on gratte la terre jusqu'à trouver une jarre en miettes. Rien de très sexy donc. Sinon la scène que j’ai illustrée n'est pas forcement la plus forte du film,c'est simplement une excuse pour en faire une BD.»

 

 

Interview de Leonard

 

Fantasticmovies:Quel est le dernier film que vous avez vu qui vous a le plus marqué?

Leonard: Je ne suis pas un grand cinéphile mais le dernier film que j'ai vu est Frozen. J'ai été un peu déçu par le scénar mais je le trouve techniquement très beau. L'effet de la neige est saisissant.

 

Fantasticmovies: Quelles sont vos influences en tant que dessinateur?

Leonard: Je mange un peu à tous les râteliers, sauf aux les comics que je n'aime pas particulièrement (Superman met son slip PAR DESSUS son costume merde!). Sinon pour ne citer que quelques noms : Franquin, Uderzo, Boulet, Otomo, Oda, Janry. Et ces temps-ci j'aime beaucoup ce que fait le blogueur Megaboy.

 

Fantasticmovies: Quelle est votre plus grande peur?

Leonard: Avoir un problème à la main droite et ne plus pouvoir dessiner.

 

Fantasticmovies: Quels sont vos projets?

Leonard: Actuellement, je prépare un reboot d'une histoire que j'ai dessinée il y a un an en changeant quasiment tout. Un truc steampunk bien fun à dessiner.

 

Fantasticmovies: Est-il facile de trouver son style en tant que dessinateur tout en restant original?

Leonard: Trouver un style n'est pas difficile, ça vient naturellement. Trouver son style c'est autre chose. Moi par exemple, actuellement je déteste ma façon de dessiner (c'est mou, ultra classique vu et revu). J'essaye par tous les moyens de m'obliger à dessiner autrement. Mais ce n'est pas facile.

 

Fantasticmovies: Que pensez-vous de la bd numérique?

Leonard: J'aimerais bien qu'elle se développe plus rapidement histoire que des mecs comme moi qui ne sont pas assez bons pour être édités puissent publier pour un large public. Et pourquoi pas gagner un peu d'argent !

 

Fantasticmovies: Un conseil de dessinateur?

Leonard: Un conseil un peu triste que m'avait donné un dessinateur de BD quand j'étais au lycée : « Tu devras travailler ton dessin énormément, travailler tout le temps. Pas le temps pour les sorties, les filles, pas le temps de s'amuser. Si tu veux réussir dans ce milieu là, il faudra que ta vie tourne autour du dessin. »

Un conseil que je n'ai pas eu le courage de suivre bizarrement.

 

Fantasticmovies:Votre bd de chevet?

 

Leonard: Actuellement c'est un Akira je crois.

 

Fantasticmovies: Un coup de coeur artistique?

 

Leonard: Megaboy !

 

 

 

 

 

28/03/2014

UN DESSINATEUR/UN FILM/ UN DESSIN:PHILGREFF

UN DESSINATEUR/UN FILM/ UN DESSIN

 

 

Dans cette rubrique,Fantasticmovies vous invite à un choc des cultures. Des auteurs/illustrateurs vous proposent,via un dessin original (réalisé expressément pour l’occasion) de pénétrer leur univers sous l’angle cinématographique. Un exercice de style dans lequel ils doivent illustrer un film de genre qui les a interpelé.

C’est Philgreff qui s’y colle en illustrant un fleuron de la sf: Rencontre Du Troisième Type (sol la fa fa do).

 

 

L’auteur:Philgreff

 

Nom: Philgreff

 

 

Naissance: 1964

 

Sites internet/blog: http://philgref.illustrateur.org/

Biographie:

Philgreff est un touche à tout polymorphe: Ouvrier peintre en lettres, câbleur en électronique, étudiant sur le tard, surveillant d'internat, enseignant d'Histoire-Géo, chômeur et blogueur depuis deux ans.

Bibliographie: 

Cinq livres en auto-édition: 

«Ce matin, la route était encombrée...», recueil de dessins d'humour et d'humeurs. 

«Opus incertum», recueil de BD courtes. 

«Une journée au Festival de l'Enfer», une BD reportage sur l'édition 2012 du Hellfest. 

«Peintures 2007-2013» qui regroupe (presque) toutes mes peintures sur toiles. Et puis surtout 

«Jean-Quelque chose» le dernier, en collaboration avec Frédérique Chauvet pour les textes, c'est une série de monstres basés sur l'étymologie de prénoms.

Philgreff dessine aussi dans le fanzine «Culture Zine» et quelques uns de ses «Jean» sont également parus dans le n°7 du fanzine «Zebra», il poste également des dessins sur «Short Edition».

Il a illustré en BD une VDM et on peut le retrouver chaque mois sur «30 Jours de BD».

 

The Illustration (rien que pour vos yeux)

BD,bd,bande dessinée,illustration,dessin,dessinateur,scénariste,critique,album,série,Close Encounters of the Third Kind,philgreff,interview,interview de philgreff,cinéma bd,bd cinéma, dessin,exclusivité,ciné,illustration, illustration de film,illustration originale, Rencontre Du Troisième Type, Ce matin, la route était encombrée..., Une journée au Festival de l'Enfer, Peintures 2007-2013, Jean-Quelque chose

 

Explication de l’illustration par l’auteur:

 J'ai choisi d'illustrer une scène d'un classique de la science-fiction «Rencontres du Troisième Type». La scène où le petit garçon va délibérément vers les extra-terrestres sous les yeux de sa mère qui ne peut rien faire. La première fois que j'ai vu ce film, j'ai trouvé cette scène extrêmement flippante, d'une incroyable intensité, même si on ne voit pas (ou plutôt justement parce qu'on ne les voit pas) les extra-terrestres.

 

 

Interview de Philgreff

 

Fantasticmovies:Quel est le dernier film que vous avez vu qui vous a le plus marqué?

Philgreff:  Il y a bien un an que je ne suis pas allé au cinéma, alors qu'auparavant j'y allais presque toutes les semaines, mais ma situation financière ne me permet plus de fréquenter les salles obscures. J'ai vu peu de films d'angoisse ou d'horreur, mais si on reste dans ce genre-là, le dernier que j'ai vu est «Je Suis Une Légende» et il a mis mes nerfs à rude épreuve !

 

Fantasticmovies: Quelles sont vos influences en tant que dessinateur?

Philgreff:  J'aime beaucoup Hugo Pratt et Gir, mais je crois que mon dessin a surtout été influencé par celui de Margerin au début des années 80.

 

Fantasticmovies: Comics, bd européennes ou mangas?

Philgreff:  Plutôt BD européenne, je n'accroche pas vraiment aux Comics de super-héros, (je ne lis pas de mangas non plus), par contre la BD américaine «underground» (Crumb, Shelton, Eisner...)me plait énormément.

 

Fantasticmovies: Quels sont vos projets?

Philgreff:  Je travaille depuis janvier avec Monsieur Pyl qui est auteur compositeur de chansons sur un projet de chanson dessinée, c'est une autre série de «Jean- Quelque chose», et c'est à voir sur nos blogs le lundi et le jeudi. Je pense que ce travail sur blog aura par la suite une continuité ailleurs, reste à en déterminer sous quelle forme (album-CD, concerts ?...)

Je mets aussi en ligne sur mon blog un jeu sur le cinéma, sur le principe du livre du graphiste Paul Rogers «Name that movie», six dessins représentant des scènes d'un film, il faut retrouver le titre de ce dernier. J'ai d'ailleurs contacté Paul Rogers pour avoir son aval et son avis sur mon travail dans ce projet, il m' a très gentiment répondu en précisant «nice work» (je suis content !). J'espère pouvoir en faire aussi un bouquin.

 

Fantasticmovies: Est-il facile de trouver son style en tant que dessinateur tout en restant original?

Philgreff:  J'ai longtemps tenté de dessiner dans le style de tel ou tel auteur, finalement je fais les choses comme je sais les faire sans chercher à copier, ça donne donc un dessin assez facilement identifiable comme étant le mien. C'est la chance d'être autodidacte, il me manque beaucoup de technique, mais j'ai développé mon propre style.

 

Fantasticmovies: Que pensez-vous de la bd numérique?

Philgreff:  Internet a permis une formidable visibilité pour un grand nombre de débutants et ça c'est génial. Les nouvelles formes de BD numérique comme le turbo média permettent de nouvelles approches, mais comme je ne maîtrise absolument pas l'informatique, je reste pour ma part au papier et au pinceau.

 

Fantasticmovies: Un conseil de dessinateur?

Philgreff:  Ben pas vraiment, parce que je fais ça en amateur, de manière empirique et autodidacte, ce serait plutôt moi qui aurais besoin de conseils. Je crois qu'il faut surtout prendre du plaisir à ce que l'on fait.

 

Fantasticmovies:Votre bd de chevet?

 

Philgreff:  Ces derniers jours, c'était « Habibi » de Craig Thompson, une histoire d'amour et d'amitié, dans un univers ésotérique et philosophique. Un régal, et un encrage de génie !

 

Fantasticmovies: Un coup de coeur artistique?

 

Philgreff:  J'en ai plein ! Mais je citerai un blogueur qui s'appelle Zugho http://zugho.illustrateur.org/, il a un univers fascinant qui mérite d'être découvert.