11/05/2012

DESAXE (AXED)

Désaxé

Ciné,cinéma,infos ciné, infos cinéma, résumé,réalisateur,scénariste,acteurs, pays année,durée,critique,note,bande annonce,editeur,dvd,désaxé,axed,Ryan Lee Driscoll,Jonathan Hansler, Andrea Gordon, Nicola Posener,emylia, famille,sexy

Résumé :

 

Un père de famille d'ordinaire sévère se montre étonnamment très souple à l'idée de laisser ses deux enfants sécher l'école pour prendre un jour de repos loin de la ville. Toute la famille est aux anges, mais ils paniquent quand ils réalisent que le père compte bien faire de cette petite virée organisée, leur dernière sortie.

 

 

Réalisateur:Ryan Lee Driscoll

 

Scénariste: Ryan Lee Driscoll

 

Acteurs : Jonathan Hansler, Andrea Gordon, Nicola Posener,...

 

 

Pays :Angleterre

 

 

Année :2012

 

 

Durée:84 min.

 

 

Ciné,cinéma,infos ciné, infos cinéma, résumé,réalisateur,scénariste,acteurs, pays année,durée,critique,note,bande annonce,editeur,dvd,désaxé,axed,Ryan Lee Driscoll,Jonathan Hansler, Andrea Gordon, Nicola Posener,emylia, famille,sexy

 

 

 

Critique :

 

Petit film de pétage de plombs, Désaxé met en scène un père de famille qui, suite à sa perte d'emploi, décide de trucider sa famille dans leur maison de vacances.

Reposant essentiellement sur les épaules de Jonatha Hansler, qui joue le père, Désaxé souffre du surjeu parfois outrancier de son acteur principal.

Le déséquilibre entre ce personnage fort et la platitude du jeu du reste du casting ainsi que sa non réactivité aux différentes situations qu'il vit rend le métrage peu crédible.

En effet, de nombreuses fois, les victimes ont l'occasion soit de fuir, soit de se débarrasser de leur bourreau, mais elles ne le font pas, ce qui parfois rend les scènes nonsensiques.

Ironique et comique parfois malgré lui, Désaxé n'en reste pas moins efficace. Le réalisateur, Ryan Lee Driscoll, ne s'encombre pas de longueurs inutiles rendant son film dynamique. Il arrive aussi à déstabiliser son audience en jouant le jeu de l'ironie tout en la contrebalançant par des actes extrêmement violents (filmés de manière subjective) tant physiquement que moralement. C'est bien simple, le père, méprisant et méprisable mais diablement déterminé,  ne reculera devant rien pour réaliser son plan tordu.

Bref, Désaxé est agréable à voir, parfois dérangeant, souvent risible mais vite oublié.

 

 

 

 

 Note : 12/20

 

 

 

Bande Annonce :

 

 

 

 

 

 

Editeur:Emylia

 

 

DVD :Image: 1.78/Son: Dolby Digital, DTS 5.1/Langues: Français, Anglais/ Sous-titres : Anglais/ Copie digitale

 

17/04/2012

TV SHOW LA MORT EN DIRECT

TV SHOW

Pour lire le critique du dernier thriller d'Hideo Nakata, TV Show (The Incite Mill), que j'ai écrite pour le site ohmygore, cliquez sur l'affiche ci-dessous. Bonne lecture.

tv show image.jpg

08/10/2011

Sulfures ( Don't Let Him In)

SULFURES

 

 

sulfures

 

 

Résumé :

 

Partant en weekend en province, Paige et Calvin autorisent à contre cœur la sœur cadette de ce dernier à emmener avec eux Tristan, un trader aussi charmant qu’arrogant qu’elle vient de rencontrer. Mais lorsque le groupe apprend qu’un serial killer sadique surnommé « le chirurgien des arbres » qui a pour manie de suspendre les morceaux du corps de ses victimes, est à l’œuvre dans les parages, Paige doit faire face à la perturbante vérité concernant Tristan…

 

 

 

 

 

 

 

 

Réalisateur:Kelly Smith

 

Scénaristes :Kelly Smith, Chris Andrews

 

Acteurs :Sophie Linfield, Sam Hazeldine, Gordon Alexander, Rhys Meredith, Katie Don-Hughes, Jason Carter, Poppy Grout, Esther Shephard,…

Pays :Angleterre

 

 

Année : 2011

 

 

Durée:76 min.

 

 

 

sulfures

 

 

 

Critique :

 

Petite série B sans prétention, oscillant entre le slasher et le torture porn, Sulfure est une bonne petite surprise.

Certes, niveau scénario, rien de bien folichon à se mettre sous la dent, le pitch se limitant au sempiternel groupe d’amis se rendant en week–end dans un trous paumé dans lequel sont perpétrés d’horribles meurtres… Je vous laisse deviner la suite.

Hormis un petit twist prévisible aux trois quarts du métrage, Sulfures suit les sentiers balisés d’un cinéma de genre maintes fois exploités.

Non, Sulfures n’est pas original, mais apporte un certain plaisir au spectateur fan de genre du à une touche « so british » apportant au métrage un authentique climat propre au cinoche britannique.    Certaines scènes sanglantes sont du plus bel effet hormis quelques ratés dus à des CGI approximatifs . Le rythme de Sulfures allant crescendo, évite les longueurs soporifiques et le blabla inutile, monnaie courante des petits budgets. 

Le jeu des acteurs, qui livrent le meilleur d’eux-mêmes pour donner vie à leurs personnages respectifs est assez bon.

Bref, Sulfures, petite série B avec les moyens d’un bon gros Z, se laisse regarder à sa juste valeur.

 

 

 

 

 Note :11/20

 

 

 

Bande Annonce :

 


 

 

 

 

 

 

Editeur: Emylia.

 

 

DVD :Image: 1.85/Son: Dolby Digital 5.1, DTS/Langues:Français, Anglais/ Sous-titres : français.