30/12/2011

Echap

Echap

 

 

echap

 

Résumé :

 

Un lendemain de beuverie, 5 copines en week-end d'enterrement de vie de jeune fille se lancent dans une séance de spiritisme.

 

En tombant sur un ancien camarade de classe aussi décédé que collant, les jeunes femmes vont vite s'apercevoir que dans le monde du cyber-spiritisme, on ne bloque pas un esprit aussi facilement qu'un contact Msn.

 

Dans certains cas, la touche Echap ne sert plus à rien..

 

 

 

Réalisateurs:  Christophe Berthemin, Dist De Kaerth

 

Scénariste: Christophe Berthemin

 

Acteurs :Noémie Alazard Vachet, Lavandra May, Eliska Cross, Anna Polina, Graziella Diamond, Dist De Kaerth 

 

 

Pays :France

 

 

Année : 2010

 

 

Durée:78 min.

 

 

 

echap

 

 

 

Critique :

 

Echap fait partie de ces films tellement peu recommandables que l’on peut se demander comment certains éditeurs et distributeurs on pu s’y intéresser.

Basé sur un pitch aussi basique que débile, le métrage de Trent et Dist (en plus ils sont 2) est un enchainement de scènes ratées d’un amateurisme déconcertant. Ennuyant, lent et mal joué, Echap nous conte l’histoire de 5 donzelles parties en week-end « enterrement de vie de jeune fille », qui se font harceler par un «  ciber esprit » réveillé à la suite d’une séance de spiritisme.

 

Trent et Dist nous gratifient d’un montage fait à l’arrache dénué de rythme, d’images au caméscope plates et peu inspirées, d’un son en prise directe non calibré et cerise sur le gateau d’une direction d’acteurs inexistante. Le talent des actrices n’aidant pas, rien n’est à sauvé de ce médiocre Echap.

Que les amateurs ne se réjouissent pas. Bien que le casting soit essentiellement composé d’acteurs venus du x, pas de scènes sexys ni de gore, un comble pour un film qui se prétend « cent pour cent dirty ».  

 

Bref, Echap est un bon Z de bas étage, un film de boules sans les scènes hards.

 

 

 

 Note : 2/20

 

 

 

Bande Annonce :

 

 

 

 

 

 

Editeur: Emylia.

 

 

DVD :Image: 1.78/Son: Dolby Digital Dts 5.1/Langues:Français/ Sous-titres : Anglais/ Bonus : - Commentaires audio des réalisateurs-Making of-Rencontre avec les actrices-« Avant première parisienne au Desperado »- « Echap en dédicace au Paris Manga »-B.O.-Clip-B.A.- Galerie photos.

 

30/07/2011

Fire Girls

Fire Girls

 

fire girls 0.png

Résumé :

 

Kay Moi une délicieuse et exotique jeune femme embauche un tueur à gage redoutable –Scholar pour venger ses parents. Il devra éliminer sa sœur jumelle qui a assassiné de sang froid ses propres parents pour soutirer l’argent de leur fortune. La piste les conduit jusqu’à Shanghai où Scholar tombe malencontreusement amoureux de sa cible et au lieu de la tuer, décide de fuir avec elle. Mais Scholar va s’apercevoir qu'il s'est fait piégé par les jumelles qui sont en réalité une seule et même personne… Fire girls est un film spectaculaire sous haute tension mêlant scènes d'actions à couper le souffle et combats spectaculaires.

 

 

 Réalisateur:Keun-Hou Chen

 

Acteurs :Veronica Bero, Joey Covington, Coco Su,…

Pays :Chine

 

 

Année :2008

 

 

Durée:86 min.

 

 Critique :

 

fire girls 1.pngFilm de kung fu à petit budget, Fire Girls ne tient pas les promesses de son excitante jaquette, nous montrant une jolie donzelle en cuissardes voltigeant devant des immeubles armée de deux mitrailleuses. Ceux qui s’attendaient à un film d’action décomplexé mettant en scène une bande de guerrières sexy seront déçus. Tout d’abord parce que, des filles, ben, il n’y en a pas. En lieu et place, nous avons droit à une bande defire girls 2.png mercenaires joué par des acteurs caricaturaux au possible, et ensuite, parce que des gunfights, ben, il n’y en a pas non plus, le film se déroulant dans la chine des années trente opposant des personnages adeptes des coups de tatane.

Premier film de Keun-Hou Chen, Fire Girls (Twin Daggers en version originale), est un nanar abrutissant, ne valant visionnage que pour son rythme fire girls 3.pngsoutenu et quelques chorégraphies de combats. Plombé par un scripte on ne peut plus conventionnel, Fire Girls n’est hélas pas sauvé par le jeu des acteurs pitoyable.

 

Bref, Fire Girls est destiné aux amateurs peu regardants de films de kung fu décérébrés.fire girls 4.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Note :01/20

 

 

 

Bande Annonce :


 

 

 

 

 

 

Editeur: Emylia.

 

 

DVD :Image: 1.78/Son: Dolby Digital 5.1, DTS/Langues:Français, Anglais

 

 

28/04/2011

Hell Hounds

 

 

Hell Hounds

hell hounds


 

Résumé :

 

Grèce Antique, - 500 avant JC. Kleitos doit sauver sa fiancée Demetria qui a été enlevée le
jour de leur mariage par Hades, le dieu des enfers. Homme diabolique et de pouvoir, il compte faire de cette dernière son esclave dans les profondeurs des mondes
interdits. Fou de rage, Kleitos part à sa recherche accompagné de courageux guerriers. Il devra faire face à bien des dangers et lutter contre de diaboliques chiens féroces et cruels.

Réalisateur:Rick Schroder

 

Scénaristes:  Paul A. Birkett,Jason Bourque

Acteurs :Scott Elrod,Adam Butcher,Amanda Brooks,James A. Woods,Andrew Howard,... 

Pays :Canada

 

Année :2009

 

Durée: 90 min

 

Hell Hounds

 

Critique :

 

Préparez-vous quelques litres de café avant le visionnage de ce Hell Hounds, car une soudaine torpeur pourra vous envahir au bout des dix premières minutes de ce métrage.

Insoutenable au possible (à se demander comment et surtout pourquoi ce long a été produit), Hell Hounds nous conte les aventures de Kleitos (Scott Elrod), qui, le jour de son mariage se fait chouraver sa femme par Hades.

Kleitos, n’écoutant que son courage et accompagné d’une armée de guerriers (en fait ils sont quatre), partira à la recherche de sa bien aimée, bravant de nombreux dangers(quelques chiens de l’enfer en CGI mal foutus).

Réalisé avec les pieds, par un Rick Schroder peu inspiré, Hell Hounds, est un piètre spectacle aux antipodes de ce que nous promet la magnifique jaquette du dvd.

Ceux qui s’attendent à du grand divertissement, seront déçu.

Hé oui, budget oblige, les images sont loin de l’ambition scénaristique du métrage. 

Effets visuels à deux balles (les mattes paintings à la gouache, sont très peu réalistes), jeu des acteurs pitoyables et rythme lent font de ce Hell Hounds un déchet cinématographique à oublier au plus vite.

 

Bref, Hell Hounds s’adresse à ceux qui ont vraiment envie de se faire du mal.  

 images.jpeg

 

 

 

 

 

 

 Note :01/20

 

 

 

 

 

 

Extrais:

 



 


 

Distributeur: Zylo.

 

DVD : Image: 4/3/Son: Dolby Digital 5.1/Langue:Français