13/02/2014

FRANKENSTEIN'S ARMY: CRITIQUE

 

Frankenstein’s Army

Pour lire la critique de Frankenstein'S Army que j'ai réalisée pour le site ohmygore (le plus beau et complet site du monde francophone sur le cinéma de genre), cliquez sur l'affiche ci-dessous.

 

Richard Raaphorst,Chris W. Mitchell,Richard Raaphorst,Miguel Tejada-Flores,Karel Roden,Joshua Sasse,Alexander Mercury,Luke Newberry,Hon Ping Tang,Andrei Zayats,Mark Stevenson,Cristina Catalina,Jan de Lukowicz,Zdenek Barinka,2013,Hollande,Etats-Unis,République Tchèque, Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,ohmygore,frankenstein’s army,frankenstein,mad scientist,savant fou, nazi occultisme,occultisme nazi,nazi zombie,zombie nazi.

09/10/2013

V/H/S/2

 

V/h/s 2

 

 

 

Pour lire la critique de V/H/S/2 que j'ai réalisée pour le site ohmygore (le plus beau et complet site du monde francophone sur le cinéma de genre), cliquez sur l'affiche ci-dessous.

 

Ciné,cinéma,infos ciné,infos cinéma, résumé,réalisateur,scénariste,acteurs,pays ,Simon Barrett,Jason Eisener,Gareth Evans,Gregg Hale,Eduardo Sánchez,Timo Tjahjanto,Adam Wingard,année,durée,critique,note,bande annonce,producteur,ohmygore,Timo Tjahjanto,Brad Miska,Simon Barrett ,John Davies,Jason Eisener,Gareth Evans,Jamie Nash,Eduardo Sánchez,Lawrence Michael Levine,Kelsy Abbott,L.C. Holt,Mindy Robinson,Mónica Sánchez Navarro,Hannah Hughes,John T. Woods,Corrie Lynn Fitzpatrick,Brian Udovich,John Karyus,Casey Adams,Jay Saunders,Bette Cassatt,2013,Etats-Unis,horror,thriller,horreur,private investigator,détective privé,vhs,falling to death,male masturbation,mass suicide,suicide de masse,V/H/S/2

 

 

 


04/08/2013

TO JENNIFER: CRITIQUE

 

 

TO JENNIFER

Ciné,cinéma,infos ciné,infos cinéma, résumé,réalisateur,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce,producteur,,critique du film,critique de to jennifer, critique du film to jennifer,to jennifer, James Cullen Bressack, Chuck Pappas,Jessica Cameron, Jody Barton,Maria Olsen,Tristan Risk,Marcus Bradford,Nella Jay,Rebecca Abraham,Jarrett Furst,Kitty Doll,Angela, Bray,Samantha Berdahl,Jason Kennedy ,Mike Blair, Etats-Unis, 2013, Psykik Junky Pictures,comedy,drama,horror,thriller,iphone 5,


 

Résumé :Joey suspecte sa petite amie, Jennifer, de le tromper. Il en est tellement convaincu qu'il sollicite l'aide de son cousin Steven pour créer un journal vidéo de sa tentative pour la prendre sur le vif et aussi  du chagrin qu'elle lui cause.  Il a l'intention de lui donner cette cassette pour la faire sentir coupable. 

 

Réalisateur: James Cullen Bressack

 

Scénaristes: James Cullen Bressack

 

Acteurs :Chuck Pappas,Jessica Cameron, James Cullen Bressack,Jody Barton,Maria Olsen,Tristan Risk,Marcus Bradford,Nella Jay,Rebecca Abraham,Jarrett Furst,Kitty Doll,Angela, Bray,Samantha Berdahl,Jason Kennedy ,Mike Blair

 

Pays :Etats-Unis

 

Année : 2013

 

 

Critique :

 

James Cullen Bressack, fait partie de ces cinéastes qui font de la guérilla cinématographique. Par passion, il balance des pellicules enragées faites avec les moyens du bord mais toujours bien produites et intelligemment fabriquées(oui car à ce niveau c’est presque du bricolage). Il se met à la marge d’un système mercantile et frileux, par choix  et aussi par nécessité. Son but premier étant de faire des films coûte que coûte.

Après avoir traumatisé son public et les senseurs avec Hate Crime (lire critique sur ce blog avec en prime une interview du réal lien ici) avec son found footage extrême, tourné avec un appareil photo, James Cullen Bressack nous envoie dans la tronche ,To Jennifer, une sorte de docufiction  moins furieux mais tout aussi barré dans sa forme. Filmé entièrement avec  un Iphone 5 (un peu de pub gratuite), nous suivons Joey et son cousin Steve partis pour une expédition punitive. 

Du cinéma du réel qui fait froid dans le dos. Saluons le travail saisissant de vérité des acteurs qui apportent à cet ofni(objet filmique non identifié) toute sa consistance. En effet,, presque naturaliste, le film ne comprend aucuns effets visuels, il repose entièrement sur le talent des comédiens mais aussi sur un montage millimétré qui fait monter une certaine tension et un côté malsain insaisissable. De plus il est doté une qualité d’image qui ferait pâlir de honte nombreux réals de foundfootage.

James Cullen Bressack est un réal prometteur. 


Bref, To Jennifer c’est du cinéma sans  concession révélant le coté sombre de l’être humain banal, un road movie dérangeant.

 

 

 

Note: 15/20

 

 

 

Bande Annonce :


 

 

Production: Psykik Junky Pictures

 

Site Internet:


Page Facebook