15/04/2015

THE INCIDENT (EL INCIDENTE)(BIFFF 2015): CRITIQUE

THE INCIDENT (EL INCIDENTE)(BIFFF 2015)

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,photos,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce, production,bifff,bifff 2015,the incident,el incidente,Isaac Ezban,Raúl Méndez,Magda Brugengheim,Humberto Busto,Erick Trinidad Camacho,Santiago Mendoza Cortes,Adrián Ladrón de Guevara,Enrique Mendoza,Hernán Mendoza,Héctor Mendoza,Paulina Montemayor,Marcos Moreno,Nailea Norvind,Fernando Álvarez Rebeil,Gabriel Santoyo,Leonel Tinajero,Mexique,2014,Yellow Films,sci-fi,sf

 

 

Synopsis :Deux histoires parallèles sur des personnages bloqués dans un espace temps illogique et infini: deux frères et un inspecteur coincés dans une cage d’escalier interminable et une famille prisonnière d' une route sans fin- pour un très long moment.

 

Réalisateur:Isaac Ezban

 

Scénariste:Isaac Ezban

 

Acteurs principaux:Raúl Méndez,Magda Brugengheim,Humberto Busto,Erick Trinidad Camacho,Santiago Mendoza Cortes,Adrián Ladrón de Guevara,Enrique Mendoza,Hernán Mendoza,Héctor Mendoza,Paulina Montemayor,Marcos Moreno,Nailea Norvind,Fernando Álvarez Rebeil,Gabriel Santoyo,Leonel Tinajero

 

Durée: 100 min.

 

Pays : Mexique 

 

Année :2014

 

Production: Yellow Films

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,photos,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce, production,bifff,bifff 2015,the incident,el incidente,Isaac Ezban,Raúl Méndez,Magda Brugengheim,Humberto Busto,Erick Trinidad Camacho,Santiago Mendoza Cortes,Adrián Ladrón de Guevara,Enrique Mendoza,Hernán Mendoza,Héctor Mendoza,Paulina Montemayor,Marcos Moreno,Nailea Norvind,Fernando Álvarez Rebeil,Gabriel Santoyo,Leonel Tinajero,Mexique,2014,Yellow Films,sci-fi,sf

 

Critique : 

Pour notre plus grand bonheur, le cinéma mexicain tente de s'internationaliser en proposant des pelloches de genre formatées, dans le bon sens du terme, pour un public habitué au genre occidentalisé. Isaac Ezban ne le cache pas, son film doit beaucoup à la thématique de la série Lost dont il est un grand fan. The Incident nous conte deux histoires de personnages bloqués dans une boucle temporelle qui finiront par se croiser. Dans la première, deux frères sont coincés dans une cage d'escalier sans fin avec un inspecteur de police. Ils ont beau monter ou descendre, ils retombent sans cesses sur le même palier. Dans la deuxième, les membres d'une famille recomposée sont prisonniers de la route infinie de leurs vacances. Ils passent perpétuellement devant la même pompe à essence et se retrouvent incommensurablement au point de départ.

Le thème du continuum spatio-temporel est un sujet sur lequel beaucoup de cinéastes se sont cassés les dents. Ezban évite habilement les écueils du genre en confinant ses personnages dans un même espace tout en permettant au temps de s'écouler normalement. Ils vieillissent tandis que leur environnement perdure. Un tour de passe passe scénaristique qui évite les casses têtes  habituels des voyages dans le temps. Le montage intelligent apporte énormément au film. Découpé comme une série télé, avec ses insères noirs, The Incident manie la petite et la grande ellipse a l'instar des espaces entre les cases d'une bande dessinée. Le rythme quant a lui reste ainsi soutenu malgré les unités de lieu. Le film doit aussi beaucoup à la jolie photographie, aux plans bien calculés, aux mouvements joliment effectués mais surtout au jeu des acteurs totalement convaincants .

Bref,intelligemment et joliment mis en scène, The Incident est un film de SF fantastique profondément humain. Isaac Ezban, son réalisateur, montre un potentiel certain pour devenir un futur grand monsieur du genre.

 

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,photos,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce, production,bifff,bifff 2015,the incident,el incidente,Isaac Ezban,Raúl Méndez,Magda Brugengheim,Humberto Busto,Erick Trinidad Camacho,Santiago Mendoza Cortes,Adrián Ladrón de Guevara,Enrique Mendoza,Hernán Mendoza,Héctor Mendoza,Paulina Montemayor,Marcos Moreno,Nailea Norvind,Fernando Álvarez Rebeil,Gabriel Santoyo,Leonel Tinajero,Mexique,2014,Yellow Films,sci-fi,sf

   

 

Note : 16/20

 

Bande-annonce :

 

 

Sites Internet :

 

Facebook

IMDB

 

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,photos,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce, production,bifff,bifff 2015,the incident,el incidente,Isaac Ezban,Raúl Méndez,Magda Brugengheim,Humberto Busto,Erick Trinidad Camacho,Santiago Mendoza Cortes,Adrián Ladrón de Guevara,Enrique Mendoza,Hernán Mendoza,Héctor Mendoza,Paulina Montemayor,Marcos Moreno,Nailea Norvind,Fernando Álvarez Rebeil,Gabriel Santoyo,Leonel Tinajero,Mexique,2014,Yellow Films,sci-fi,sf

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

13/04/2015

TRUE LOVE WAYS: CRITIQUE ( BIFFF 2015)

TRUE LOVE WAYS

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,photos,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce, production,bifff,bifff 2015,true love ways,Mathieu Seiler,Anna Hausburg,David C. Bunners,Kai Michael Müller,Michael Greiling,Axel Hartwig,Beat Marti,Margarita Ruhl,Marcel Schneider,Christian Weber,Allemagne,2014,Grand Hotel Pictures,Klusfilm Berlin,ARRI Film & TV Services,horror,horreur,thriller

 

 

Synopsis : Severine décide de se séparer de son compagnon,Tom. Elle part pour quelques jours, seule à la mer. Hélas, en chemin, sa voiture s'arrête. C’est la panne sèche. Elle devient alors la témoin d’une scène horrible. Elle va devoir se battre pour survivre.

 

Réalisateur:Mathieu Seiler

 

Scénariste:Mathieu Seiler

 

Acteurs principaux:Anna Hausburg,David C. Bunners,Kai Michael Müller,Michael Greiling,Axel Hartwig,Beat Marti,Margarita Ruhl,Marcel Schneider,Christian Weber

 

Pays :Allemagne 

 

Année :2014

 

Production:Grand Hotel Pictures,Klusfilm Berlin,ARRI Film & TV Services

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,photos,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce, production,bifff,bifff 2015,true love ways,Mathieu Seiler,Anna Hausburg,David C. Bunners,Kai Michael Müller,Michael Greiling,Axel Hartwig,Beat Marti,Margarita Ruhl,Marcel Schneider,Christian Weber,Allemagne,2014,Grand Hotel Pictures,Klusfilm Berlin,ARRI Film & TV Services,horror,horreur,thriller

Critique : 

Projeté au Bifff dans une salle à moitié remplie, True Love Ways de Mathieu Seiler est le genre de film dont une partie infime de notre être cinéphile espère tomber sur une petite pépite. Hélas, le miracle n'a pas eu lieu. Les paupières baillent et l'attention commence à divaguer face à cette œuvre esthétiquement jolie mais profondément ennuyeuse. On y suit une jeune femme à la beauté hypnotique qui a décidé de mettre un terme à sa relation avec son petit ami. Celui-ci fait appel à un gang en col cravate pour la récupérer. 

En lieu et place du déviant transgressif auquel on pouvait s’attendre, Seiler nous sert une bleuette lente et totalement anachronique. Le film à l’ esthétique 60's est plombé par un scripte décousu qui joue à la fois sur “de l’intrigant sérieux” tout en proposant des situations totalement ridicules: notre héroïne se planque dans des endroits improbables alors qu'il en va de sa survie, elle ne quitte jamais ses hauts talons, elle cherche irrémédiablement une prise pour son téléphone portable,.... 

Humour? On ne sait pas trop sur quel pied danser. Le public du BIFFF, lui,  a pris le parti d'en rire. 

Le jeu des acteurs très théâtral renforce le sentiment d'œuvre émotionnellement inaccessible qui se regarde le nombril. Ce constat est d'autant plus décevant que techniquement, le film est maîtrisé. Le très beau noir et blanc ainsi que les cadrages et la photographie d'un classicisme "classieux" sont un régal pour les yeux.

Bref, True Love Ways est un thriller “auteurisant” en demi teinte, à la mise en scène sophistiquée un brin pédante, qui est desservi par une histoire dont les choix narratifs font que la sauce ne prend pas. 

 

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,photos,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce, production,bifff,bifff 2015,true love ways,Mathieu Seiler,Anna Hausburg,David C. Bunners,Kai Michael Müller,Michael Greiling,Axel Hartwig,Beat Marti,Margarita Ruhl,Marcel Schneider,Christian Weber,Allemagne,2014,Grand Hotel Pictures,Klusfilm Berlin,ARRI Film & TV Services,horror,horreur,thriller

  

 

Note : 12/20

 

Bande-annonce :

 

 

 

Sites Internet :

Site Officiel

Facebook

IMDB

 

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,photos,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce, production,bifff,bifff 2015,true love ways,Mathieu Seiler,Anna Hausburg,David C. Bunners,Kai Michael Müller,Michael Greiling,Axel Hartwig,Beat Marti,Margarita Ruhl,Marcel Schneider,Christian Weber,Allemagne,2014,Grand Hotel Pictures,Klusfilm Berlin,ARRI Film & TV Services,horror,horreur,thriller

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

10/04/2015

GERMAN ANGST : CRITIQUE (BIFFF 2015)

GERMAN ANGST

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,photos,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce, production,german angst,bifff,bifff 2015,Jörg Buttgereit,Michal Kosakowski,Andreas Marschall,Goran Mimica,Lola Gave,Axel Holst,Annika Strauss,Andreas Pape,Matthan Harris,Daniel Faust,Martina Schöne-Radunski,Dennis Staats,Milton Welsh,Désirée Giorgetti,Kristina Kostiv,Rüdiger Kuhlbrodt,Allemagne ,2015,Kosakowski Films,Final Girl,Make A Wish,Alraune

 

 

 

Synopsis : Ayant comme fil rouge des images d’un Berlin à l’architecture effrayante, German Angst s’articule autour de trois histoires mêlant amour,sexe et mort.

 

Réalisateurs:Jörg Buttgereit,Michal Kosakowski,Andreas Marschall

 

Scénaristes:Jörg Buttgereit,Andreas Marschall,Goran Mimica. 

 

Acteurs principaux:Lola Gave,Axel Holst,Annika Strauss,Andreas Pape,Matthan Harris,Daniel Faust,Martina Schöne-Radunski,Dennis Staats,Milton Welsh,Désirée Giorgetti,Kristina Kostiv,Rüdiger Kuhlbrodt.

 

Pays :Allemagne 

 

Année :2015

 

Production:Kosakowski Films

 

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,photos,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce, production,german angst,bifff,bifff 2015,Jörg Buttgereit,Michal Kosakowski,Andreas Marschall,Goran Mimica,Lola Gave,Axel Holst,Annika Strauss,Andreas Pape,Matthan Harris,Daniel Faust,Martina Schöne-Radunski,Dennis Staats,Milton Welsh,Désirée Giorgetti,Kristina Kostiv,Rüdiger Kuhlbrodt,Allemagne ,2015,Kosakowski Films,Final Girl,Make A Wish,Alraune

 

Critique : 

 

Les noms de Buttgereit et de Kosakowski sonnent comme une symphonie du macabrement gore à l'oreille du fantasticophile nostalgique. Retrouver donc les noms de tels réalisateurs cultes à l'affiche d'un film ne peut qu'éveiller la curiosité. Une curiosité qui va être largement récompensée tant German Angst tient ses implicites promesses.

Les 3 segments extrêmement anxiogènes,réalisés par  Jörg Buttgereit,Michal Kosakowski et Andreas Marschall, qui composent ce film à sketches, sont chacun à leur manière percutants. Pas de baisse de régime comme c'est souvent le cas dans les anthologies. 

Le premier segment met en scène une jeune fille à l'apparente inoffensivité mais qui s'avérera d'une énorme cruauté. Réalisé par Buttgereit , Final Girl est froid , sobre et chirurgical dans sa mise en scène et ses effets gores. La gamine qui joue le rôle principale (Lola Gave) est aussi charismatique que sa beauté est innocente. Il n'est pas sans rappeler le Hard Candy de David Slade. 

Le deuxième segment,Make A Wish, réalisé par Michal Kosakowski  nous conte les mésaventures d'un jeune couple sourd et muet, qui se verra harceler et torturer par une sale bande de nazillons perverse et violente. Kosakowski  intègre dans son film un élément fantastique issu de l’univers cartoonesque: l’interversion de personnalités. Le metteur en scène nous sert un savant mélange de fantastique et de cinéma vérité brut de décoffrage. Les scènes de violence sont percutantes et les acteurs carrément bluffants. 

On change quelque peu de registre esthétique avec Alraune, d’Andreas Marschall, qui suit la lente descente aux enfers d’un photographe, qui, par l’entremise d’une callgirl rencontrée en boite de nuit, intègre une société secrète fétichiste. Stylisé et agrémenté de quelques idées scéniques farfelues, ce segment se démarque des deux autres par son traitement plus académiquement cinématographique.On ressent dans ce court les influences très nettes du giallo pour son aspect visuel mais aussi de Society, de Brian Yuzna pour sa thématique. Marshall nous offre, en plus une très belle scène d’amour gore monstrueuse .

C’est avec cette dernière bobine que ce clôt ce German Angst à l'enthousiasme morbide qui se permet en plus quelques moments satiriques des plus dérangeants. 

 

Bref, German Angst est une belle surprise féroce et stylisée. Un film à sketches mordant, intelligent et bougrement efficace qui entérine l’énorme talent pas assez reconnu de ses auteurs. 

Pour les curieux, le film sera projeté au BIFFF le 14 avril 2015.    

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,photos,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce, production,german angst,bifff,bifff 2015,Jörg Buttgereit,Michal Kosakowski,Andreas Marschall,Goran Mimica,Lola Gave,Axel Holst,Annika Strauss,Andreas Pape,Matthan Harris,Daniel Faust,Martina Schöne-Radunski,Dennis Staats,Milton Welsh,Désirée Giorgetti,Kristina Kostiv,Rüdiger Kuhlbrodt,Allemagne ,2015,Kosakowski Films,Final Girl,Make A Wish,Alraune

 

Note : 18/20

 

Bande-annonce :

Sites Internet :

Site Officiel

Facebook

Twitter

IMDB

 

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,photos,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce, production,german angst,bifff,bifff 2015,Jörg Buttgereit,Michal Kosakowski,Andreas Marschall,Goran Mimica,Lola Gave,Axel Holst,Annika Strauss,Andreas Pape,Matthan Harris,Daniel Faust,Martina Schöne-Radunski,Dennis Staats,Milton Welsh,Désirée Giorgetti,Kristina Kostiv,Rüdiger Kuhlbrodt,Allemagne ,2015,Kosakowski Films,Final Girl,Make A Wish,Alraune