22/11/2013

COURT METRAGE D'ANIMATION- OPERATOR : CRITIQUE,INTERVIEW DU REALISATEUR SAM BARNETT ET LE COURT

 

 

OPERATOR

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce, producteur, interview , interview de, animation,operator, Sam Barnett, Etats-Unis, 2013,court métrage,short,operator

Résumé :Bob est un opérateur travaillant pour InfoCorp. Ca tourne mal une fois que l’entreprise installe un nouveau système pour améliorer le rendement.Les machines donnent alors naissance à des créatures. Tandis que Bob se démène dans son travail, il va réaliser qu’il devra choisir entre sa vie et son job.


Réalisateur:Sam Barnett

 

Scénaristes:Sam Barnett

 

Acteur:Bob

 

Pays : Etats-Unis

 

Année : 2013

 

Durée: 7 min

 

Production: Sam Barnett

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce, producteur, interview , interview de, animation,operator, Sam Barnett, Etats-Unis, 2013,court métrage,short,operator

Critique :

Operator fait partie de ces films iconoclastes mais qui ne laissent pas indifférent . 

Sam Barnett met en scène magistralement un film d’animation indépendant à la sensibilité à fleur de peau et à l’engagement féroce. 

Dénonçant les pratiques aliénantes de certaines grosses entreprises qui veulent transformer leur personnel en moutons décérébrés, Barnett nous montre par l’absurde les dérives d’un système à la logique implacable mué par une rentabilité inhumaine.

Bob, le héros du film découvrira rapidement à ses dépends que s’opposer au système lui vaudrait la mort.

L’animation à l’esthétique froide et monstrueuse est superbe. Le travail du son et de la photo impeccable. Barnett nous offre un joli spectacle émotionnellement éprouvant qui tape dans le mille.

Bref, Operator c’est de la grande animation qui amène au questionnement qui mérite visionnage.  


Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce, producteur, interview , interview de, animation,operator, Sam Barnett, Etats-Unis, 2013,court métrage,short,operator


Note : 19/20

 

Le court (pour vous petits chanceux)

 

Operator from Sam Barnett on Vimeo.

 

Site internet:

Barnettfilm.com

 

Interview du réalisateur et scénariste:Sam Barnett.

 

Ciné,cinéma,infos ciné,film,infos cinéma, résumé,réalisateur,scénariste,acteurs,pays année,durée,critique,note,bande annonce, producteur, interview , interview de, animation,operator, Sam Barnett, Etats-Unis, 2013,court métrage,short,operator

Fantasticmovies:Pourriez-vous vous présenter en quelques mots aux lecteurs de fantasticmovies?

 

Sam Barnett:J’ai été musicien et écrivain durant une longue période avant de tomber accidentellement dans l’animation, dans laquelle je travaille depuis 8 ans. Je fait des films sur la perte de contrôle de soi ou sur la maladie mentale ou encore sur des choses normales que tout le monde fait mais que l’on aime prétendre qu’il s’agit de maladie mentale.

 

Fantasticmovies : Quel est le dernier film que vous avez vu qui vous a le plus marqué ?

 

S.B.: The Act of Killing. Dans ce film, on voit des bourreaux qui ont perpétré des tueries de masse en Indonésie, rejouer les meurtres qu’ils ont commis 50 ans plutôt en tant qu’eux-mêmes et en tant que victimes.  Ils découvrent que les atrocités qu’ils ont commises il y a 50 ans , et pour lesquelles ils ont été élevés au rang de héros étaient horribles. Soudainement, toutes les personnes qu’ils ont tuées, sont devenues réelles pour eux. L’expérience les a déchirés. Ca a changé apparemment le paysage politique en Indonésie.

 

Fantasticmovies:Pouvez-vous définir Operator en 5 mots ?

 

S.B.: Une corporation de nature parasitaire qui murit

 

Fantasticmovies : Operator est vraiment très beau à regarder, le travail du son et la musique sont vraiment bons, était-ce  beaucoup de travail en post-production ?

 

S.B.:Enorme. J’ai passé beaucoup de temps à travailler le son. Je le vois comme égal à l’image pour ce genre de film. Certains effets virtuels prennent beaucoup de temps à réaliser.

 

Fantasticmovies :Dites-nous de quoi sont faites vos poupées et quel est votre secret de la fluidité des mouvements

 

S.B.: Elles ont tous un squelette métallique à boules. J’utilise du latex moulé pour créer des formes flexibles et stables.

Il n’y a pas vraiment de secret pour la fluidité. Beaucoup de pratique. Mais DragonFrame est très pratique pour la stop motion bien que je ne l’ai pas utilisé pour ce film. J’aurais voulu l’avoir à l’époque. Apprendre à propos des arcs, de l’espace et du mouvement est très important.

Fantasticmovies :Travail=Aliénation?

 

S.B.:Il ne doit finalement pas être aliénant mais , comme dans le film, il peut l’être tellement qu’il affecte votre corps et votre esprit. Certaines organisations sont parasitaires. Elles cherchent à déstabiliser les gens pour les contrôler.

 

 

Fantasticmovies:Avez-vous une anecdote à propos du tournage à raconter?

 

S.B.:Bob a 5 différentes têtes durant le film.  Ce qui est ironique car il essaye de garder sa tête tout au long du film.

 

Fantasticmovies: Des projets futurs?

 

S.B.: J’écris un film d’horreur sur le culte de l'accession du leader au pouvoir et de  l’effondrement du mental ayant pour conséquence la destruction de l’entreprise et de ses travailleurs.

 

 

Fantasticmovies:Un mot pour la fin?

 

S.B.:J’espère que les lecteurs de fantasticmovies vont aimer le film.

 

 

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.