30/07/2012

SUTURES

SUTURES

 Ciné,cinéma,infos ciné, infos cinéma, résumé,réalisateur,scénariste,acteurs, pays année,durée,critique,note,bande annonce,editeur,sutures, Tammi Sutton, Brian Moon , Carlos Lauchu,Jacqueline A. Kelly,Andrew Prine, Jason London, Carlos Lauchu, Allison Lange, B.J. Britt, Azie Tesfai,body part,parties du corps,black market,marché noir,suffocation,torture,thriller,horreur,sexy

Résumé :

La vie d’un groupe d’amis de longue date prend un détour mortel lorsque leur chemin croise celui d’Alexander Tatum, un chirurgien militaire. C’est un chasseur, traquant ses victimes avec le plus grand soin. Très vite, ces jeunes se rendent compte qu’Alexander n’est que le début des ennuis. Ils se retrouvent empêtrés dans une lutte pour leur survie face à un homme d’affaire sociopathe et son équipe démoniaque. Ces monstres ne reculeront devant rien pour continuer leur trafic d’organes…

 

 

Réalisateurs:Tammi Sutton

 

Scénaristes:Brian Moon , Carlos Lauchu,Jacqueline A. Kelly

 

Acteurs :Andrew Prine, Jason London, Carlos Lauchu, Allison Lange, B.J. Britt, Azie Tesfai

 

 

Pays :Etats-Unis

 

 

Année :2009

 

 

Durée:77 min.

 

 

 Ciné,cinéma,infos ciné, infos cinéma, résumé,réalisateur,scénariste,acteurs, pays année,durée,critique,note,bande annonce,editeur,sutures, Tammi Sutton, Brian Moon , Carlos Lauchu,Jacqueline A. Kelly,Andrew Prine, Jason London, Carlos Lauchu, Allison Lange, B.J. Britt, Azie Tesfai,body part,parties du corps,black market,marché noir,suffocation,torture,thriller,horreur,sexy

 

 

Critique :

 

Au delà d’une mise en scène à l’esthétique sobre mais efficace. Rien de bien folichon à se mettre sous la dent concernant ce Sutures, dont le titre et la jaquette évoquent les standards du torture porn movie. En effets , après visionnage, on ne peut que constater le conformisme de l’entreprise. Ne sortant aucunement des sentiers battus, la réalisatrice Tammis Sutton, nous offre un spectacle fade et sans surprises. L’histoire du sempiternel groupe de jeunes, parti en vacances dans un lieu isolé pas si tranquille que ça. C’est bon, on a déjà donné!

Lorgnant sans vergogne sur le Hostel d’Elie Roth, le scripte en reproduit la narration et le style en oubliant d’y incorporer du rythme, de la hargne et de l’audace. Servi par des acteurs peu convaincants, seul sort son épingle du jeu, Andrew Prine qui joue le grand méchant de l’histoire, le Dr. Hopkins, un dérangé du bulbe qui a pour sympathiques petits hobbys :la séquestration, la torture et la vente illicite d’organes.  

Retenons pour les amateurs de bidoche certains effets gores bien redus mais passons le twist final qui n’a aucuns sens. Une vraie cerise pourrie sur un gateau de supermarché. 

Bref , Sutures est à ranger dans la catégorie: «je copie et je fais moins bien mais je le fais quand-même parce-que ça marche». 

 

 

 

 

 Note : 10/20

 

 

 

Bande Annonce :

 

 

 

 

 

Editeur:Emylia

 

DVD:Image: 1.85/ Langue: Français, Anglais/Sous-titres:Français/Son: Dolby Digital,Dts 5.1/Bonus: Making-of

 

 

 

Les commentaires sont fermés.