01/07/2012

DEAD SEASON

DEAD SEASON

 

Ciné,cinéma,infos ciné, infos cinéma, résumé,réalisateur,scénariste,acteurs, pays année,durée,critique,note,bande annonce,editeur,Adam Deyoe,Joshua Klausner,Loren Semmens,James C. Burns,Scott Peat, Marissa Merrill,états-unis,2012,film d'horreur,zombies,marcheur,dead season,post-apocalyptique,sexy


Résumé :

Cela fait plus d'un an que l'Epidémie s'est déclarée. Notre société s'est effondrée et le monde a sombré dans le chaos, transformant les humains en cadavres zombiesques. Elvis et Twitter les deux derniers êtres vivants décident d'unir leurs forces pour fuir les Etats-Unis vers une île lointaine des Caraïbes. Sur cette île, ils trouvent une nouvelle communauté qui résiste tant bien que mal à une armée de zombies, ils vont devoir se plier à leurs règles et s'unir pour tenter de survivre.

 

Réalisateur:  Adam Deyoe

 

Scénariste: Adam Deyoe,Joshua Klausner,Loren Semmens

 

Acteurs : James C. Burns,Scott Peat, Marissa Merrill,...

 

 

Pays :Etats-Unis

 

 

Année :2012

 

 

Durée:90 min.

 

 

Ciné,cinéma,infos ciné, infos cinéma, résumé,réalisateur,scénariste,acteurs, pays année,durée,critique,note,bande annonce,editeur,Adam Deyoe,Joshua Klausner,Loren Semmens,James C. Burns,Scott Peat, Marissa Merrill,états-unis,2012,film d'horreur,zombies,marcheur,dead season,post-apocalyptique,sexy

 

 

 

Critique :

 

Des zombies, des zombies, encore des zombies. Des zombies, des zombies, toujours des zombies.  Des zombies de seconde classe, des zombies de première classe,… Disons que ce Dead Season (pourquoi ce titre?) fait partie de la première catégorie. Point d'originalité ni de personnages forts, le spectateur aura du mal à trouver de quoi se mettre sous la dent. La sempiternelle histoire de survivants devant faire face aux attaques de hordes de morts vivants, appelés ici les "marcheurs", a de quoi lasser. La mise en scène mollassonne d'Adam Deyoe ne dynamise pas ce récit on ne peut plus conventionnel. Elvis, un ambulancier et Twitter , s'allient pour quitter Pittsburgh (tiens tiens, hommage à Romero, ville natale du cinéaste), et rejoindre un embarcadère duquel ils empruntent un bateau. Après quelque temps en mer, ils arrivent sur une ile des Caraïbes envahie elle aussi par les "marcheurs". Ils sont alors kidnappés et séquestrés par une bande de survivants.  Reprenant l'idée du Jour Des Morts Vivants en la transposant dans un autre lieu,  Adam Deyoe ne transcende pas son sujet mis en image par des plans plats et peu recherchés. Le rythme décousu et le jeu d'acteurs approximatif aura tôt fait de vite vous lasser. Les deux personnages principaux: Elvis et Twitter joués respectivement par Scott Peat et Marissa Merril ont très peu de profondeur. On n'attend qu'une seule chose, c'est qu'ils se fassent trucider par la horde de morts vivants afin d'abréger nos souffrances de spectateur à demi assommé. Passons les effets spéciaux baclés et peu convaincants et soulageons nous en retirant le DVD de notre lecteur.

 Bref, Dead Season est une déception, un énième film de zombie dénué de talent et d'audace qui plombe un peu plus un sous-genre qui étouffe sous les navets. 

 

 Note :04/20

 

 

 

Bande Annonce :

 

 

 

 

 

 

Editeur: Emylia.

 

 

DVD :Image: 1.78/Son: Dolby Digital 5.1/Langues: Français, Anglais/ Sous-titres :Français/ Copie Digitale/ Bonus: Making of, scènes supprimées, bêtisier.

 

 

 


Les commentaires sont fermés.