20/01/2012

DeadHeads

DeadHeads

 

 

Deadheads

 

Résumé :

Mike et Brent se réveillent pas tout à fait en vie, pas tout à fait morts au beau milieu d'une épidémie de zombies. Après avoir découvert une bague de fiançailles dans sa poche de manteau, Mike enrôle son nouveau pote Brent, pour l'embarquer dans une quête à la recherche de son amour perdu. Ils sont donc morts-vivants, ce qui ne veut pas dire que les deux amis ne peuvent pas se lancer sur la route à la recherche de l'amour perdu. Mais la route sera semée d'embûches et ils ne savent pas qu'ils sont poursuivis par d'impitoyables chasseurs de zombies.

 

Réalisateurs:Brett Pierce, Drew T. Pierce

 

Scénaristes:Brett Pierce, Drew T. Pierce

 

 

Acteurs :Michael McKiddy, Ross Kidder, Markus Taylor, Thomas Galasso, Natalie Victoria,Benjamin Webster,…

 

 

 

Pays :Etats-Unis

 

 

Année : 2011

 

 

Durée:98 min.

 

 

 

deadheads

 

 

 

Critique :

Haaaaaaarghhhhhhhh, les zombies et le cinéma de genre, une grande histoire d’amour. Longtemps relégués à de piètres prédateurs pouvant à peine marcher, mués par leur seule faim et redoutables que par leur nombre, les morts vivants ont petit à petit évolué tant et si bien qu’aujourd’hui ils peuvent courir et sauter tels des supers héros ( 28 Jours Plus Tard, ou Dawn Of The Dead de 2004), s’organiser (Land Of The Dead) et même parler (le ci- présent DeadHeads).

Comédie zombièsque DeadHeads prend le parti pris original d’orienter sa narration du point de vue de 2 zombies un peu paumés, aux personnalités dichotomiques.  Dans les rôles titres Michael McKiddy et Ross Kidder y vont à fond tout en  insufflant à leurs personnages de mort-vivants perdus au milieu d’une invasion de zombies une humanité attachante. Brett Pierce et Drew T. Pierce,  les réals, mettent en boite un roadzombiemédie à la fois drole, inventif mais culcul sur la fin. N’atteignant certes pas le chef d’œuvre qu’est Shawn Of The Dead, DeadHeads s’apparente plutot à  Dead And Breakfast ou encore à Mad Zombie. De la grosse poilade en perspective donc, non dénuée de défauts (quelques longueurs et une fin prévisible et consensuelle) mais, qui de par son postulat, enchaine les scènes cocasses (mention spéciale à l’ouverture du film). 

Bref, DeadHeads, est une comédie sympathique à l’entrée percutante mais au final émoussé.

 

 

 Note : 13/20

 

 

 

Bande Annonce :

 

 

 

 

 

 

Editeur/distributeur: Emylia.

 

 

DVD :Image: 16/9/Son: Dolby Digital 5.1 DTS/Langues: Français, Anglais/ Sous-titres : Français/ Bonus : Diaporama, filmographie du cast.

 

 

Les commentaires sont fermés.