26/11/2011

The Warrior's Way

The Warrior’s Way

 

 

the warrior's way

 

Résumé :

 

Un guerrier-assassin est forcé de se réfugier dans une petite ville des États-Unis, après avoir refusé une mission.

 

  

Réalisateurs:Sngmoo Lee

 

Scénaristes: Sngmoo Lee, Scott Reynolds

 

Acteurs :Dong-gun Jang, Kate Bosworth, Geoffrey Rush, Danny Huston, Tony Cox, Thomas Haden Church, David Austin, Matt Gillanders,…

 

Pays :Nouvelle Zélande

 

 

Année : 2010

 

 

Durée:96 min.

 

 

 

the warrior's way

 

 

 

Critique :

 

Jouissif, vous avez dit jouissif ? The Warrior’s Way réalise les fantasmes de nombreux spectateurs durant les 90 minutes que dure le métrage. Mélange incongru, de western old school et de film d’arts martiaux, The Warrior’s Way est une véritable bonne surprise qui aurait mérité plus de médiatisation.

Pur film d’entertainment, le réalisateur Sngmoo Lee (dont c’est le premier film) ne laisse pas une seconde de répit à ses spectateurs. Gunfights, ninjas, combats au sabre, freaks, méchants vraiment très méchants, du gore,… Tout ça dans un même film ? Et cohérent en plus ? Mais que demande le peuple ?

The Warrior’s Way nous conte l’histoire de Yang (Don-gun Jang), guerrier ninja, devant fuir son Asie natale parce qu’il a décidé d’épargner un nouveau né devant être assassiné.

Poursuivi par une horde de guerriers barbares, il ira se réfugier dans une petite ville de l’ouest américain.

Le scénario riquiqui(en gros le film est un enchainement de scènes de combats) est largement compensé par une mise en scène ultra (peut-être un peu trop) stylisée. Sngmoo Lee maitrise son cadre, l’agrémentant de trouvailles visuelles nous en mettant plein les mirettes. Le casting composé des trognes comme Feoffrey Rush (Pirates Des Caraïbes), Danny Huston (Robin Des Bois) ou encore Tony Cox (Bad Santa) mais aussi du charismatique Don-gun Jang, et de Kate Bosworth, pour la touche féminine,  sont excellents dans leurs rôles respectifs et ajoutent une plu value qualitative  à The Warrior’s Way.

 Certes, The Warrior’s Way n’est pas parfait, il souffre d’une narration un peu faiblarde au rythme cisaillé et d’SFX trop voyants, mais saluons la générosité du projet et sa maitrise formelle.

Bref, The Warrior’s Way est un premier essai sacrément réussi. A voir.   

 

 

 

 Note :17/20

 

 

 

Bande Annonce :

 


 

 

 

 

 

 

Editeur: Sony Pictures Home Entertainment.

 

 

DVD :Image: 2.40 :1/Son: Dolby Digital 5.1/Langues:Français, Anglais, Espagnol/ Sous-titres : Français, Anglais, Néerlandais/ Bonus : -« Dans les coulisses de The Warrior’s Way » -12 scènes coupées.

 

Les commentaires sont fermés.