12/08/2010

Inception

 

Inception.

 

inception1.jpg

Synopsis:

Dom Cobb est un voleur expérimenté – le meilleur qui soit dans l’art périlleux de l’extraction : sa spécialité consiste à s’approprier les secrets les plus précieux d’un individu, enfouis au plus profond de son subconscient, pendant qu’il rêve et que son esprit est particulièrement vulnérable. Très recherché pour ses talents dans l’univers trouble de l’espionnage industriel, Cobb est aussi devenu un fugitif traqué dans le monde entier qui a perdu tout ce qui lui est cher. Mais une ultime mission pourrait lui permettre de retrouver sa vie d’avant – à condition qu’il puisse accomplir l’impossible : l’inception. Au lieu de subtiliser un rêve, Cobb et son équipe doivent faire l’inverse : implanter une idée dans l’esprit d’un individu. S’ils y parviennent, il pourrait s’agir du crime parfait. Et pourtant, aussi méthodiques et doués soient-ils, rien n’aurait pu préparer Cobb et ses partenaires à un ennemi redoutable qui semble avoir systématiquement un coup d’avance sur eux. Un ennemi dont seul Cobb aurait pu soupçonner l’existence.

 

 

 

Réalisateur: Christopher Nolan

Scénariste: Christopher Nolan

Acteurs: Leonardo DiCaprio, Joseph Gordon-Levitt, Ellen Page, Tom Hardy, Dileep Rao, Cillian Murphy, Tom Berenger, Marion Cotillard, Pete Postlethwaite, Michael Caine, Lukas Haas, Tai-Li Lee, Claire Geare, Magnus Nolan,...

Durée:148 min.

Pays: Etats-Unis, Angleterre

Critique:

inception2.jpg

Du grand spectacle, voilà ce que nous offre à voir Christopher Nolan le réalisateur et scénariste de ce Inception. Film de science-fiction à la fois bourré d’action et de réflexion.

Inception, c’est l’histoire de Cobb(Leonardo DiCaprio), chef d’une petite équipe passée maître dans l'extorsion de secrets de personnes en entrant dans leurs rêves. Traqué dans le monde entier, Cobb se voit offrir une mission lui permettant de recouvrer sa vie d’avant. Cobb et son équipe devront mener à bien, ce que l’on appelle une «inception», c’est à dire: réussir à implanter une idée dans l’esprit d’un individu. Mission complexe, qui mènera Cobb et son équipe dans les méandres du subconscient d’un riche héritier.

inception3.jpg

A l’instar de films comme The Cell, Matrix, et bien d’autres encore, Inception traite des méandres de l’esprit humain et des différents niveaux de réalité qu’il perçoit.

Sous ses apparences d’histoire assez linéaire, Inception déroute le spectateur qui après la vision du métrage ne pourra s'empêcher de se poser quelques questions. En fin de compte, on en est à se demander si tout ce que l’on a vu à l’écran n’est pas illusion. Illusion, que vivent les personnages dans une réalité fictive créée de toute pièce par le personnage principal.

Mais ne nous méprenons pas. Sous ses airs de film «cérébral», Inception est tout à fait compréhensible. C’est au spectateur de faire ses choix d’interprétation face aux différents niveaux de lecture qui lui sont proposés.

inception4.jpg

Du point de vue visuel, Inception, est spectaculaire. Nolan met en boîte avec maestria des scènes d’actions étourdissantes à l’aide d’effets visuels des plus réalistes, des mouvements de caméra millimétrés et d’un montage cut.

La représentation du monde du rêve, à l’aide de décors époustouflants, s’ancrant dans le réel est en adéquation avec le propos du film. Nos rêves, sont une reconstruction de la réalité par notre subconscient par conséquent, les visions et les paradoxes architecturaux bien que impossibles sont ancrés dans le réel. Dans Inception, les rues se soulèvent, les bâtiments se penchent,etc.

Inception est servi par un casting quatre étoiles: Léonardo DiCaprio,  Ellen Page, Marion Cotillard, Joseph Gordon-Levitt (pour ne citer qu’eux) donnent le meilleur d’eux même et renforcent la crédibilité du métrage.

Nolan, prouve une fois de plus qu’il est un réalisateur génial. Après le succès (mérité) de The Dark Knight, le réalisateur a mis en scène un chef d’oeuvre grandiloquent mais tout aussi intimiste.

inception 5.jpg

Bref, Inception sans aucuns doutes, mérite son succès en salle.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Note: 20/20


Bande Annonce:

 


 

05/08/2010

Mad Zombies (The Mad)

 

Mad Zombies (The Mad)

affiche-Mad-Zombies-The-Mad-2007-1.jpg

Synopsis:

Des éleveurs peu scrupuleux concoctent une formule pour engraisser leurs bœufs plus vite et les transformer en burgers en un temps record ! Les effets secondaires ne tardent pas à se faire sentir. Les cadavres de bovins et leur viande transformée reprennent vie et contaminent les habitants du village qui se transforment en zombies. Au cœur de cette boucherie, le Docteur Hunt et sa famille doivent agir vite s'ils ne veulent devenir les proies des zombies et de ces vaches folles carnassières !

Réalisateur : John Kalangis

Acteurs: Billy Zane, Maggie Castle, Shauna MacDonald,Evan Charles Flock, Jordan Madley, Ian McPhail,...

Pays: Canada

Durée: 83 min

 

Année: 2007

 

 

 

 

 

 

 

Critique:

Enième film de zombies (on frôle l’indigestion de cervelle) sur le ton de la comédie,  Mad Zombies (titre français , allez savoir pourquoi ils ont rajouté ce  « zombies » au titre original ?) est à rangé dans la catégorie de petits films de zombies indépendants fendarts comme Dead and Breakfast de Matthew Leutwyler, Black Sheep de Jonathan King ou encore les récents Dance Of The Dead de Gregg Bishop et Bienvenue A Zombieland de Ruben Fleischer, et j’en passe. Genre donc ultra embouteillé, dans lequel les films se départagent en abusant d’effets gores comiques, de dialogues décalés et de situations improbables.

images-1.jpeg

Mad Zombies ne déroge pas à la règle, réalisé par John Kalangis, le film raconte l’histoire de la famille Hunt qui décide de s’arrêter pour un week-end champêtre dans un petit village du sud des Etats-Unis. C’est la fête au village et la petite famille se retrouve dans le seul resto du coin autour d’un bon petit repas. Heureusement pour eux, les burgers produits par une ferme voisine sont en rupture de stock. Heureusement car ils sont vecteurs d’une maladie transformant les clients en zombies. Les Hunts devront se sauver et éviter les assauts de ces zombies affamés.

images.jpeg

Rien, donc (comme c’était à prévoir) de bien original concernant le synopsis. Mais là où Mad Zombies se démarque c’est dans l’enchainement rythmé de scènes     et de répliques ridicules comme : « C’est plus qu’un tas de sang aux boyaux parfumé au Channel numéro 5 » ou encore : « Hachés menus par leurs propre steak ! », petits clins d’œil farces au genre auquel le film appartient.

Les effets gores sont sympathiquement outranciers  et les  acteurs sur jouent totalement, en particulier Billy Zane, la tête d’affiche du film, qui met tout son cœur dans ce rôle de père immature et jamais dépassé par les événements rendant son personnage attachant.

Mad Zombies, est pourvu d’une belle photo et d’un montage intelligent. En attestent les plans représentant les vaches folles qui bien que statiques, paressent à l’écran totalement excitées.

 

vlcsnap-00004.jpg

 

 

 

Bref, pourvu de quelques moments drôles et de scènes rocambolesques,  Mad Zombies est un film à voir.

 

 

 

 

 

 

 

 

Note: 14/20

 

Bande Annonce

 



 

03/08/2010

Buried ( sortie cinéma)

Buried

 

19228266.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20100120_110530.jpg

 

 

Buried, un thriller espagnol claustrophobique réalisé par Rodrigo Cortés, avec : Ryan Reynolds, Robert Paterson , José Luis Garcia Pérez et  Stephen Tobolowsky, sortira en Belgique le 3 novembre et sera distribué par Belgafilms.

Au vue du trailer, le métrage s'annonce palpitant.

Synopsis:

Ouvrez les yeux. Vous êtes dans un espace clos, sous 1 tonne de terre irakienne avec 90 minutes d’oxygène et pour seule connexion vers l’extérieur un téléphone portable à moitié rechargé. Tel est le destin de Paul, entrepreneur Américain pris en otage et enfermé dans un cercueil. Le temps file et chaque seconde qui passe le rapproche d’une morte certaine…

Bande Annonce

 


Lien vers le site internet