10/07/2008

Rec.

Rec.

18914006

Angéla est journaliste pour une télévision locale. Accompagnée de son caméraman, elle relate le quotidien de ceux qui travaillent la nuit.Ce soir, elle est dans une caserne de pompiers. La nuit est calme, aucune urgence. Jusqu'au coup de fil d'une vieille dame qui réclame du secours. Le tandem suit les pompiers et découvre en arrivant sur place des voisins très inquiets. D'horribles cris ont été entendus dans l'appartement de la vieille dame. Angéla perçoit la tension des habitants, son reportage devrait enfin sortir de la routine... Elle n'imagine pas à quel point !

 

18918106

Film réalisé à quatre bras par Jaume Balaguero (La Secte Sans Nom,Fragile) et Paco Plaza, Rec. ne tient pas ses promesses.Pourtant, le buz qu’a créé le film sur Internet et dans la presse ne pouvait qu’allécher l’amateur de frissons cinématographiques : critiques dithyrambiques, vidéo de spectateurs terrifiés lors du visionnage du film, commentaires très positifs de spectateurs sortis de la salle et récolte de nombreux prix dans les festivals. Bref de quoi faire monter la fièvre visionneuse de n’importe quel fantasticophile. Vient alors le jours où, assis dans la salle obscure on attend de faire le « grand huit ». Et là, rien. Le film débute par une demi-heure ennuyeuse au possible nous montrant le quotidien barbant d’une équipe de nuit de pompiers. C’est déjà mal parti pour un film qui est sensé nous scotcher à notre fauteuil. Passé cette entrée molle en la matière, le film démarre tant bien que mal. Le spectateur attend patiemment le grand frisson. Hélas, pas de quoi fouetter un chat : les moments de trouille étant totalement prévisibles.  

 

 

Rec. est réalisé à l’instar de Cloverfield, de C’Est Arrivé Près De Chez Vous ou encore de The Blair Witch Project, en caméra à la première personne. Le spectateur est donc embarqué totalement dans le métrage, le caméraman devenant ses yeux. Rec. qui pourtant a fait l’objet d’une chorégraphie hyper travaillée, ne se démarque pas de ses aînés. Balaguero et Plaza nous proposent un métrage aseptisé et improbable. Un comble pour un film qui est sensé faire « vrai ». Je m’explique : aseptisé car Rec. étant hyper travaillé, celui-ci perd en spontanéité et improbable car le personnage du caméraman ne lache ni ne fait trembler sa caméra même lors des moments les plus intenses.Bref un grand coup dans l’eau.  

 

 

Pour finir, il faut savoir que Rec. a fait l’objet d’un remake « copié collé » outre Atlantique sous le nom de Quarantine et qu’un Rec 2 est en préparation.

18837366

 

Cote: 12/20

Bandes annonces:

Rec. :

Quarantine:

 

Le buzz:

17:58 Publié dans Zombies | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : espagne, cinema, film, cinema, horreur, camera, cine, cine, info cine, rec, info cinema, plaza, balaguero, critique cine, critique cinema |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | Killg

Commentaires

Personnellement je m'attendais à mieux! Alors qu'ils accompagnent une équipe de pompier, une journaliste et un cameraman d'une télé locale espagnole, se retrouvent coincés dans un immeuble ou les habitants sont completement paniqués à cause de cris venant du dernier étage...Tourné comme Cloverfield(on connait la formule maintenant) mais sans la nausée en plus !
Le début m'a parut extrémement long mais la 2ème partie ,c'est vrai je dois l'admette était bien flippante !Sinon le scénario est simpliste,quelques scènes terrifiantes, mais ne dépasse pas les limites de son procédé! Ce que j'ai trouvé d'aberrant ,c'est que même avec les morts vivants ,lui courant aprés ,le gars continue de tourner ^^ ( même si c'est le theme du film mais bon ^^),jusqu'à la derniére minute
Rec est une petite expérience visuelle cauchemardesque plutôt efficace mais rien de revolutionnaire en tout cas

Cristaline

Écrit par : Misery | 11/07/2008

merci pour ton passage chez moi mais là je ne suis pas d'accord. Biensûr, si on met Rec en balance avec les titres cités, on y voit plein de ressemblances. cependant, perso, je trouve que c'est un excellent thriller, où la tension est présente partout, et super bien filmé. Quant au buzz, on ne peut empêcher les gens de réagir lorsqu'ils ont aimé, et le bouche à oreille fait le reste. Je ne peux que te dire que, en guise de bande-annonce pour l'Europe, les producteurs ont présenté les réactions du public dans une salle de Sitges en Espagne, et ces gens ne mentent pas. Dommage que tu n'aies pas apprécié ce film comme il se devait. Au fait, les américains ont refait un remake 'entièrement copié"/collé" de l'original -image-par-image- Se sont vraiment pas foulés. Pfft! Ceci étant dit, je respecte ta critique, parce qu'il en faut pour tous les goûts..mais perso, je préfère Rec à Cloverfield, film pour lequel, on a entretenu un bien plus grand mystère, et qui après avoir vu toutes les bandes-annonces, a accouché d'une souris (avis perso)pour tout savoir sur la suite, le sequel et le remake, un clic sur :
http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/post/6054335/rec-un-sequel-en-europe--un-remake-aux-etats-
@+ Cordialement.

Pour augmenter tes visites, faut mettre plus de tags.

Écrit par : MichCiné | 24/07/2008

[REC.] est pour moi LE Film d'horreur de l'année 2008, même meilleur que "Diary of the Dead" de Roméro que je classe un cran en dessous. On a juste pour témoin l'unique caméra, un seul oeil pour tout voir !
C'est un coup de maître en plus pour les espagnols en la matière avec le "28 semaines plus tard" et ses zombis qui avancent vite, ou encore El Orfinanto.
J'ai plongé à fond dans ce film ! C'est extraordinaire, saignant, hurlant, de quoi renverser l'estomac !
Malencontreusement, les ricains au lieu de diffuser l'oeuvre originale, ont décidés d'en faire déjà un remake, complètement raté à la vue de la bande annonce : Quanrantine est une erreur !

Écrit par : Julien | 27/07/2008

personnelement j'ai commencé à être scotché sur mon siège au 4 dernière minutes, très très déçu...

Écrit par : kevin | 23/12/2008

Les commentaires sont fermés.